Goceano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Burgos (Italy) - panorama.jpg
Goceano country2.JPG
SAR-Subregioni-Goceano.jpg

Le Goceano est un comté historique de la Sardaigne du centre-nord, situé en marge de la province de Sassari, près de la Barbagia.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon l'historien sarde Giovanni Francesco Fara (1543–1591) le Goceano, en latin Gothianus, tire son nom des Goths, dont certains se sont installés dans la région durant le Moyen Âge. Historiquement, la région est caractérisée par le château de Burgos, construit en 1134 par le « giudice du Logudoro » Gonario II de Torres[1]. Au XIVe siècle le château était considéré comme « l'un des forts plus solides et efficaces de Sardaigne[2] ».

En 1339 le roi Pierre IV d'Aragon nomme Marianus IV d'Arborée (en) comte de Goceano. Il occupe le château et le fief après son couronnement comme « giudice d'Arborée ».

En 1410, après la défaite de l'Arborée dans la guerre contre le Royaume d'Aragon, le Goceano devient un fief gouverné par Leonardo Cubello[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Goceano qui a une superficie d'environ 430 km² comprend la partie supérieure de la vallée du fleuve Tirso, en face duquel on trouve les montagnes du Goceano, avec les pointes de mont Rasu (it) (1 259 m) et Punta Masiennera (1 157 m).

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du Goceano est d'environ 17 000 habitants. Les villages les plus actifs sont Bono, chef-lieu traditionnel de la zone, Benetutti et Bultei. Le plus ancien village du Goceano est probablement Anela. Les autres villages de la region sont Nule, Esporlatu, Illorai, Burgos et Bottidda.

Économie[modifier | modifier le code]

Les activités les plus pratiquées sont l'élevage et la sylviculture.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) S. Chessa, Le Dimore rurali in Sardegna, con particolare riferimento al Monteacuto, al Goceano, al Meilogu e alla Gallura, Cargeghe, Documenta, 2008.
  • (it) Vittorio Angius, voce Goceano, in Goffredo Casalis, Dizionario geografico, storico, statistico, commerciale degli Stati di S.M. il Re di Sardegna, 1841.
  • (it) Francesco Cesare Casula, Dizionario storico sardo, edizione riveduta ed ampliata Cagliari, L'Unione Sarda, 2006, (ISBN 9771128685363).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vittorio Angius, « Goceano », in Goffredo Casalis, Dizionario geografico, storico, statistico, commerciale degli Stati di S.M. il Re di Sardegna, 1841
  2. Francesco Cesare Casula, Dizionario storico sardo, « Gocèano (o di Burgos), castello di »
  3. Francesco Cesare Casula, Dizionario storico sardo, « Gocèano (o di Burgos), castello di »]