Go-dokoro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Go-dokoro (碁所, '?) est un titre accordé au Japon du début de l'époque d'Edo jusqu'à la restauration de Meiji. C'est à cette époque la position officielle la plus élevée à laquelle peut prétendre un joueur de go. Littéralement, c'est une métonymie, signifiant « bureau de go ».

Le titre, créé par Tokugawa Ieyasu, est attribué par le commissionnaire aux sanctuaires et aux temples. Le go-dokoro doit être un meijin et être le meilleur joueur du pays.

Le go-dokoro est responsable de l'approbation des promotions de classement et de la médiation des divergences entre les « quatre maisons de go »; il doit servir de tuteur de go au shogun, approuver les conditions selon lesquelles se déroulent les compétitions et faire en sorte que le monde du go fonctionne correctement. La situation est un engagement à vie, car l'homme qui occupe le poste est dispensé de jouer aucune partie qui pourrait lui faire perdre sa position de go-dokoro ou de meijin.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]