Gnotobiote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mot dérivé de l’anglais scientifique gnotobiote[1] renvoyant lui-même au mot « gnotobiota » qui désigne une colonie de microorganismes ou une espèce obtenue d’une souche pure, isolée de son environnement et associée expérimentalement à un hôte particulier, qui sera alors dit « gnotobiotique ».

Le gnotobiote est un organisme (plante, animal) de laboratoire spécialement élevé dans un environnement contrôlé, de manière que sa microflore et microfaune associé (intestinale en général) soit spécifique et connue dans son entièreté (en théorie). C’est un organisme réputé originellement né « non colonisé par des microbes de l’environnement extérieur » (germ-free) et ensuite volontairement infecté par un ou plusieurs micro-organismes connus.

Par extension, dans le domaine de la microbiologie, il peut s’agir de toute association (symbiotique ou non) hôte vivant-et autre espèce (microorganisme en général).

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les organismes gnotobiotiques sont destinés à l’étude scientifique de microorganisme ou d’antibiotiques ou médicaments, ou à l'effet de produtis toxiques, cancérigènes, etc. en situation contrôlée. Leur nourriture et/ou substrat sont eux-mêmes stérilisés et/ou contrôlés.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Gnoto, en grec signifie « connu » et le mot biota évoque les « formes de vie ».

Exemples[modifier | modifier le code]

Un cochon « gnotobiotique » est un cochon né sans contact avec les microbes et dont le probiote a ensuite été contrôlé. Il peut en outre s'agir d'un animal génétiquement modifié.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Définition (Answer.com)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]