Glycérol kinase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La glycérol kinase est une phosphotransférase qui catalyse la réaction :

Glycerin Skelett2.svg   +   ATP   →   ADP +   Glycerin-3-phosphat Skelett.svg
Glycérol   sn-glycérol-3-phosphate

Cette enzyme intervient dans la biosynthèse des triglycérides et des glycérophospholipides. Quatre paralogues sont connus chez l'homme, exprimées dans le foie, les reins et les testicules, et diverses isoformes résultent de l'épissage alternatif de l'ARN messager. Ces enzymes sont toutes actives et se trouvent aussi bien dans le cytosol que sur la membrane mitochondriale externe.

La surexpression de la glycérol kinase chez la souris a entraîné une modification de l'ensemble de la métabolisation du carbone chez ces animaux, ce qui laisserait penser que cette enzyme aurait d'autres fonctions métaboliques[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ganesh Sriram, Lola Rahib, Jian-Sen He, Allison E. Campos, Lilly S. Parr, James C. Liao, Katrina M. Dipple, « Global metabolic effects of glycerol kinase overexpression in rat hepatoma cells », Molecular Genetics and Metabolism, vol. 93, no 2,‎ février 2008, p. 145-159 (lire en ligne) DOI:10.1016/j.ymgme.2007.09.008 PMID : 18029214
  2. (en) Lola Rahib, Nicole K MacLennan, Steve Horvath, James C Liao et Katrina M Dipple, « Glycerol kinase deficiency alters expression of genes involved in lipid metabolism, carbohydrate metabolism, and insulin signaling », European Journal of Human Genetics, vol. 15,‎ 2007, p. 646-657 (lire en ligne) DOI:10.1038/sj.ejhg.5201801 PMID : 17406644