GlusterFS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GlusterFS
Image illustrative de l'article GlusterFS
Logo

Développeur Gluster Core Team
Dernière version 3.4.2 (3 janvier 2014)
Environnement Linux, NetBSD
Type Système de fichier distribué
Licence GPLv3
Site web http://www.gluster.org

GlusterFS est un système de fichiers libre distribué en parallèle, qui permet de stocker jusqu'à plusieurs pétaoctets (1015 octets). C'est un système de fichiers de clusters. Livré en deux parties - un serveur et un client.

Le serveur de stockage (ou chaque serveur d'un cluster) fait tourner glusterfsd et les clients utilisent la commande mount ou glusterfs client pour monter les systèmes de fichiers servis, en utilisant FUSE.

Architecture[modifier | modifier le code]

GlusterFS repose sur un modèle client-serveur. Les serveurs sont typiquement déployés comme des « briques de stockage », chaque serveur exécutant un daemon glusterfsd qui exporte un système de fichier local comme un « volume ». Le processus client glusterfs, qui se connecte aux serveurs avec un protocole spécifique (mis en œuvre au-dessus de TCP/IP, InfiniBand ou SDP (en)), regroupe les volumes distants en un unique volume. Le volume résultant est alors monté par l'hôte client par un mécanisme FUSE. Les applications traitant des nombreuses entrées/sorties peuvent aussi utiliser la bibliothèque client libglusterfs pour se connecter directement à des serveurs et exécuter les traducteurs de façon interne sans avoir à passer par le système de fichier et le sur-débit induit par FUSE.

La plupart des fonctionnalités de GlusterFS sont implémentées comme traducteurs, incluant :

  • Duplication et réplication par fichier
  • Partage de charge par fichier
  • Gestion des pannes
  • Ordonnancement et cache disque
  • Quotas

Le serveur GlusterFS server est conçu très simplement : il exporte un système de fichier existant comme tel, laissant aux traducteurs côté client la tâche de structurer l'espace. Les clients eux-mêmes sont sans état, ne communiquent pas entre eux, et sont censés disposer de configurations de traducteurs cohérents entre eux. Cela peut poser des problèmes, mais permet à GlusterFS de monter jusqu'à plusieurs pétaoctets sur du matériel habituel en évitant les goulets d'étranglements qui affectent normalement les systèmes de fichiers distribués plus stricts.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]