Glorantha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Glorantha

Univers de fiction
Genre(s)

médiéval-fantastique

Auteur(s)

Greg Stafford

Année de création

19661978

Pays d’origine

États-Unis

Langue d’origine

Anglais

Support d’origine

jeu de rôle

Thème(s)
  • empire hégémonique
  • influence des dieux
Inspiration(s)
Public visé
États

Il s'agit d'un univers cadre, les histoires peuvent se dérouler à divers endroits et à diverses époques ;

Autre(s) support(s)

Glorantha est un monde imaginaire créé par l'Américain Greg Stafford. Il s'agit d'un univers mythologique proche du genre de l’heroic fantasy mais très inspiré de l'antiquité classique.

Gestation et création du monde de Glorantha[modifier | modifier le code]

Stafford commença à travailler sur Glorantha en 1966 lorsqu'il était étudiant au Beloit CollegeBeloit, Wisconsin) en écrivant l'histoire du prince Snodal de Fronéla. Il abandonna par la suite ses études et tenta de lancer dans le marché des jeux de société se déroulant sur Glorantha. N'obtenant pas de résultats probants il créa en 1975[1] sa propre maison d'édition, Chaosium, et publia des jeux de société comme White Bear and Red Moon[2] (1975) et Nomad Gods (1977), tous deux se déroulant sur Glorantha.

Chaosium publiait aussi les suppléments All the Worlds Monsters (« tous les monstres du monde ») pour le jeu de rôle Dungeons and Dragons, et lorsque les éditeurs de Dungeons and Dragons proposèrent à Chaosium de créer un supplément permettant d'adapter les règles de Dungeons and Dragons à l'univers de Glorantha, Stafford refusa car il voulait créer son propre jeu de rôle pour Glorantha. Dès 1976, il réunit l'équipe de concepteurs de jeux qui allaient créer le jeu de rôle de Glorantha, Steve Perrin et Ray Turney étant les plus impliqués dans le processus de développement du jeu. Ainsi, en 1978, Chaosium publia le jeu de rôle RuneQuest, le jeu qui popularisa le plus l'univers de Glorantha et dont les suppléments permirent le mieux à Glorantha de se développer et de devenir de plus en plus un univers complexe et riche en détails.

D'autres jeux de rôle comme Hero Wars ou HeroQuest ont aussi étendu et enrichi le monde de Glorantha. HeroQuest est encore publié de nos jours, tout comme RuneQuest. Les nombreux suppléments de ces jeux de rôle ainsi que les nombreux fans de par le vaste monde, continuent actuellement à développer l'univers de Glorantha.

L'univers de Glorantha[modifier | modifier le code]

Glorantha est un monde médiéval-fantastique, ou plutôt antique-fantastique, dans lequel la magie est réelle et les dieux interfèrent avec les affaires des humains. Il se présente comme un cube de terre flottant au milieu d'une mer infinie ; ce cube de terre émerge pour former deux continents, Génertela au Nord et Pamaltela au Sud, ainsi que deux archipels qui sont en fait les restes de deux anciens continents engloutis : Vithéla et les Îles d'Orient à l'Est, et Jrustela à l´Oues. Cette partie occupe grossièrement un cercle de 8 000 km de diamètre. Au centre se situe un tourbillon géant aspirant les eaux de toutes les mers, le Tourbillon de Magasta.

Au-dessus se situe la voûte céleste, où sont placés les astres, et demeurent es dieux. En dessous se situe le monde souterrain où va le soleil la nuit ; c'est le domaine de créatures puissantes et de certains dieux.

Glorantha.png

Genèse et formation[modifier | modifier le code]

La formation de Glorantha résulte de la confrontation de quatre forces, dans un événement nommé par la plupart des peuples « la Guerre des dieux ». La genèse de Glorantha est relatée de manière différente selon les cultures, notamment selon la vision du monde et les éventuels dieux adorés. Un peuple, les Érudits de l'ambigu, a essayé de faire un synthèse œcuménique, considérant que les dieux adorés étaient non pas des être supérieurs mais la personnification de « principes ». Ils ont ainsi synthétisé une sorte de « panthéon générique », allant jusqu'à intervertir des dieux pour vérifier que c'était bien les mêmes. Ceci irrita les dieux, entraînant des catastrophes, et les Érudits de l'ambigu furent chassés et tués par les autres peuples. Leur version de la genèse fournit toutefois un point de vue relativement neutre.

Génertela[modifier | modifier le code]

Génertela est le continent Nord de Glorantha.

Genertela.png

Pamaltéla[modifier | modifier le code]

Pamaltela est le continent Sud de Glorantha.

Pamaltela.png

Œuvres composant l'univers de fiction[modifier | modifier le code]

Jeux de société[modifier | modifier le code]

La guerre des héros (1993)
Dragon Pass (1983), pour 2 joueurs de Greg Stafford et Robert P. Corbett, édité par Avalon Hill
Les Dieux Nomades (1975)
de Greg Stafford, Steven Martin et Robert P. Corbett, édité par Oriflam et Chaosium.

Jeux de rôle[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

King of Dragon Pass (Windows, Mac OS 1999)
Jeu de stratégie en tour par tour par A Sharp.

Jeux de figurines[modifier | modifier le code]

Figurines et Maquettes[modifier | modifier le code]

Activités de fans[modifier | modifier le code]

  • Jeu de rôle : il y a une production de suppléments, scénarios par les fans.
  • Fanfictions : il a une production d'aventures sur Glorantha par les fans.


Notes[modifier | modifier le code]

  1. Page officielle de Greg Stafford, où il cite l'année de fondation de Chaosium
  2. White Bear and Red Moon fut réédité par Chaosium en 1981 sous le titre Dragon Pass et, toujours sous ce titre, passa à être distribué sous licence par Avalon Hill à partir de 1983

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Orlanth, un dieu majeur.
  • Trolls, le peuple le plus fascinant de Glorantha.
  • Nains, les adorateurs de la Machine du Monde.


Liens externes[modifier | modifier le code]