globaltrade.net

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Globaltrade.net

alt=Description de l'image Wiki2GlobalTrade logo.png.
Activité site web / import-export
Site web http://www.globaltrade.net

GlobalTrade.net est une place de marché B2B de services pour l'import export.

Site du marché export, GlobalTrade.net est issu de partenariats entre des agences publiques du commerce extérieur et la Fédération des Associations du Commerce International (FITA)[1] pour fournir sur internet des services aux PME exportatrices, aux prestataires internationaux, aux consultants et agents import export.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 2009 : partenariat public-privé (PPP) avec l'US Commercial Service (USCS) [2], agence du commerce extérieur des États-Unis, et partenariats avec des associations et des places de marché B2B.
  • Août 2010 : PPP avec l'UKTI, l’agence gouvernementale du Royaume-Uni au service des exportateurs et des investisseurs étrangers.
  • Novembre 2010 : ouverture au public
  • Février 2011 : accord avec Hong Kong TDC, l'agence publique chargée de promouvoir Hong Kong comme centre d'affaires pour la Chine et l'Asie.

Services aux PME pour l'import export[modifier | modifier le code]

Place de marché de services offrant des études gratuites aux PME pour l'import-export, Globaltrade.net est issu du partenariat de deux organismes importants du secteur  :

  • L’USCS est une unité de l’International Trade Administration, l’agence gouvernementale américaine chargée de promouvoir les exportations non agricoles. L’USCS offre aux PME exportatrices des services : études de marché export, soutien lors de salons, introductions auprès d’importateurs, de prestataires et d'agents import export, conseils, formation …
  • La FITA regroupe 450 associations nord-américaines (Etats-Unis, Canada, Mexique) qui représentent plus de 450 000 intervenants dans l’import-export. Son site www.fita.org est une source d'informations gratuites, notamment des liens vers plus de 8 000 sites sur l’import-export, 99 fiches pays (barrières douanières, fiscalité, législation ...) et des offres d'emploi.

Par ce partenariat, Globaltrade offre aux PME exportatrices / importatrices et aux prestataires internationaux des services gratuits : études de marché export, conseils sur le commerce international et les bases de données mondiales pour les PME : prestataire internationaux et agents import export. Cet accord a été renforcé par des partenariats avec l'UKTI, Hong Kong TDC, des associations, des établissements d'enseignement supérieur et des places de marché du secteur import export.

Associations partenaires de services import-export :

  • TABID, organisation pour faciliter le commerce entre les États-Unis et la Turquie,
  • ELAN, réseau gratuit d'avocats au service des nouveaux exportateurs, parrainé par l'US SBA, l'administration américaine pour les PME,
  • NASBITE International, association nationale des formateurs en commerce international pour les PME (États-Unis),
  • OWIT, Organisation des femmes en commerce international (mondial),
  • NEXCO, association nationale des sociétés exportatrices (États-Unis),
  • VITA, association de la Vallée de San Fernando (Californie) pour le commerce international,
  • World Trade Center New Orleans
  • FITT (Forum pour la formation en commerce international) au Canada

Places de marché B2B partenaires : Place de marché B2B de services internationaux, Globaltrade a passé des accords de partenariat avec deux places de marché B2B, Alibaba.com (Chine) et Thomasnet (États-Unis), ainsi qu'un annuaire B2B, Kompass (Europe), classés mondialement 1er, 18e et 13e annuaires par le site bridgat.com (juin 2011)[3]. Avec plus de 5,6 millions de membres dans le monde, Alibaba.com est la principale place de marché import-export. Filiale du groupe chinois Aligroup, cette place marche particulièrement bien car elle bénéficie du dynamisme des exportations chinoises.

Étude de marché export et conseil sur le commerce extérieur[modifier | modifier le code]

Grâce à ses partenariats, Globaltrade diffuse plusieurs milliers de publications gratuites (étude de marché export, conseil ...) de l'US Commercial Service, du Foreign Agricultural Service, de l'UKTI, d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, de Hong Kong TDC et d'autres organismes partenaires. Destinées à faciliter l'exportation pour les PME, elles contiennent des études de secteur par pays et des conseils pratiques pour aborder chaque marché export. Ces publications offrent un intérêt pour les exportateurs français. Ainsi une étude de l'USDA "le marché du vin en Chine" [4] montre pourquoi la France a développé l'exportation du vin en Chine : montée en gamme et forte augmentation de la consommation, supérieure à celle de la production de vin local, ont obligé à importer du vin en Chine.

  • Les agences du commerce extérieur publient beaucoup de conseils pratiques, comme exporter des services et produits, traiter avec un agent import, les barrières douanières, l'investissement direct à l'étranger, le secteur des consultants pour une cinquantaine de pays ou Signer une convention avec un agent commercial import export de HKTDC. Elles publient aussi des rapports d'activité comme Forte hausse en 2010 des exportations de vin en Chine par les États-Unis. Ces renseignements sont accessibles par pays, ou globalement par la fonction recherche (search) en demandant par exemple "barrier", "tariffs", "investing", "consultant" ou "agent agreement".
  • Les études des universités portent plus sur l'économie d'un secteur et/ou d'un pays, comme la publication de Cristal Chang (Berkeley) : l'émergence des constructeurs automobiles privés en Chine [5].
  • Les experts import export publient des conseils dans leur secteur comme contrats avec des agents import américains, ou établir une filiale à 100 % en Chine par un consultant export. Certains peuvent même être très brefs comme « Les huit signes avant-coureurs d'une escroquerie chinoise »[6] publié par un prestataire d'aide pour une implantation chinoise.

En juillet 2011, plus de 15 000 publications étaient présentes sur le site.

Consultation des études de marché internationales : Leur diffusion est gratuite et ouverte à tous. Les études sont classées au travers d'un double critère de tri, par pays (226), et par thème (topic) ou industrie afin d'accéder très rapidement en cas de recherche précise. Le site offre la possibilité de demander, pour chaque rubrique, une alerte par email en cas de nouvelle publication.

Prestataire et agent import export pour les PME[modifier | modifier le code]

Globaltrade propose deux services pour offrir de la visibilité à un prestataire ou agent import export auprès des PME exportatrices :

  • La possibilité de publier des contributions : point de vue d'expert, conseil ou information, sous réserve de validation par l’équipe de rédaction de Globaltrade. Cette publication offre aux prestataires un double intérêt direct de visibilité internationale :
    • Les contributions des prestataires sont disposées parmi celles des agences gouvernementales,
    • Dans une colonne à droite des études, sont mentionnés les experts de la rubrique ayant contribué, avec un lien.
  • Une base de données de prestataires et agents import export, où ceux-ci peuvent créer un profil à destination des PME.

De plus le profil et les publications du prestataire sont visibles sur les moteurs de recherche comme Google, Bing, Yahoo et Ask.

Bases de données de prestataires de services et d'agents import-export[modifier | modifier le code]

Globaltrade constitue une base de données gratuite avec l'aide de ses partenaires. Les PME exportatrices ou importatrices pourront y choisir :

  • un distributeur ou agent import export : agent commercial import export, agent commissionnaire, courtier import export, société d'import-export
  • un prestataire international : cabinet d'études de marché, société de financement du commerce extérieur, banque, assureur crédit-export, entreprise de traduction, de contrôle de qualité, avocat en commerce international, comptable, fiscaliste, courtier en douane, entreprise de transport international, expert en agréage, commissionnaire de transport, transitaire mandataire international, commissionnaire en douane, agent déclarant en douane, agent consignataire de navire, société de service groupage dégroupage international, entreprise d'empotage dépotage conteneur, agent de logistique du commerce international, société de service logistique inverse, entrepositaire, agent de transit import export, prestataire de services pour la gestion d'opérations administratives, agent immobilier, agence de voyage, centre de congrès, organisateur de salon export...
  • un consultant export : consultant en marketing, intelligence économique, environnement, sécurité ou gestion de personnel, conseil en stratégie, société de conseil en achats et approvisionnement,conseil en propriété industrielle, conseil en logistique, consultant en implantation à l'étranger ...

En juillet 2011, les prestataires internationaux les plus représentés dans la base de données étaient (par ordre décroisant) :

  • parmi les pays : États-Unis, Inde, Chine, Royaume-Uni, Égypte, Mexique, Japon, Canada, Allemagne, France, Italie, Brésil, Australie, Turquie.
  • parmi les prestataires français : gestion d'entreprise, marketing et communication, transport et logistique, financement du commerce extérieur, agents et distributeurs.

Les prestataires ou agents import export qui désirent augmenter leur visibilité peuvent proposer une étude. Les prestataires des rubriques Inde, États-Unis et Chine sont ceux qui ont le plus utilisé cette faculté.

Visibilité sur Google des PME[modifier | modifier le code]

Comment être visible sur Google est devenue une préoccupation pour le développement de clientèle. Face aux centaines de millions de sites existants, les PME sont assez mal placées pour en bénéficier, car une présence n’est réellement efficace que dans les premières pages de Google. Toutefois des possibilités existent pour une bonne visibilité sur Google d'une PME, même en première page :

  • La première est de créer un site. Avoir un URL et le titre de la page principale correspondant à la recherche, peut permettre de faire apparaitre son site sur Google. Recherchez des combinaisons comme acheter en chine, service de conseil aux entreprises, consultant export, consultant import, études de marché, transitaire, entreprise export, pme international, vendre en chine ou import export chine, bureau d’études, export vin ou exporter du vin en chine, hong kong import export, prestataire service, expert conseil entreprise, comptable international, courtier expert, avocat conseil entreprise, export expert, agent chine, ou agent commercial et vous verrez en première page Google, parmi des millions de résultats, les sites de PME ou de blogs «acheter-en-chine.com», «service-conseil-entreprise.fr», «consultantexport.fr», «import-consultants.de» «etudesdemarche.net», «transitaires.com», «export-entreprises.com», «pme-international.com», «vendre-en-chine.net», «bureaudetudes.org», «exporterduvinenasie.com», «hkexporter.net», «prestataires-de-services.com», «expert-conseil-entreprise.fr», «expert-comptable-international.com», «expert courtier.com», «avocats-conseils-entreprise-grenoble.fr», «exportexpert.com», «agentchine.com» et «agent-commercial.net» alors que ces sites sont soit classés au-delà de 1.000.000 par Alexa, soit non classés.
    • Mais si la recherche diffère d’un mot, même présent dans la page, les chances d'une bonne visibilité Google diminuent. Par exemple « bureau d’études Grenoble » ne fait plus apparaître dans les trois premières pages Google. De même «exportconseil.fr» apparaît en première place pour "export conseil", mais est absent des 100 premiers résultats pour "conseil export".
    • La compétition pour des requêtes peut s’avérer intense. Ainsi les dix noms de domaine en première page contiennent les mots de la requête dans six cas pour "export france" ou "pme", trois pour "escroc", "pmi", "pme export" ou "conseil pme", deux pour "vin en chine". Si vous n’êtes pas un professionnel de la visibilité sur Google, mieux vaut éviter les mots clés trop recherchés et choisir une combinaison de plusieurs mots.
  • Une autre possibilité est de bénéficier du classement d’un autre site en y publiant des textes sur son entreprise ou sur son secteur d’activité pour montrer son expertise. La visibilité se fera sur des combinaisons de trois mots ou plus. Le nombre de visites sera plus limité, mais par contre plus ciblé. Or une PME prestataire de service aux sociétés a souvent un nombre réduit de clients et une activité très spécialisée. Son problème n’est donc pas "comment être visible sur google par un grand nombre ?", mais d’être visible par ceux qui cherchent son expertise. Prenons l'exemple d’un cabinet de coaching de Paris qui vise une clientèle en anglais. Cette PME a posté sur Globaltrade son slide pdf de présentation : le 10/12/10, la combinaison « coaching paris organisation mergers » le fait apparaître en première page Google.com (sur 562 000 résultats). Ce résultat est d'autant plus remarquable que le slide ne semble pas avoir été optimisé pour la visibilité sur Google, 3 des mots clé n'apparaissant qu'une fois dans le texte "cached". L’avantage de ce système est qu’il est beaucoup plus simple à mettre en place qu’un site, qu’il fait apparaître dans Google des combinaisons clés que la PME n’aurait pas en direct. La publication étant gratuite, ce système permet à une PME de résoudre simplement et sans frais la question comment apparaître dans Google ?.

Visibilité internationale sur internet : l'ouverture au public de Globaltrade a eu lieu le 8 novembre 2010 avec un rang mondial Alexa de 353 806. Le classement était de 139 000 fin 2010. A cette date, Alexa mentionnait que l'audience provenait surtout des États-Unis (24,2 %), d'Inde (19,5 %), de Roumanie, du Royaume-Uni, de France, du Canada et de Turquie.

Notes et références[modifier | modifier le code]