Glitter and Doom Live

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Glitter and Doom Live

Album par Tom Waits
Sortie 23 novembre 2009
Enregistré 2008
Genre Rock expérimental, blues, Rock
Producteur Kathleen Brennan, Tom Waits
Label ANTI-Epitaph
Critique

Albums par Tom Waits

Glitter and Doom Live est le troisième album de chansons de concerts de Tom Waits.

Historique[modifier | modifier le code]

L'album rassemble quinze chansons issues de sa tournée intitulée Glitter and Doom à travers les États-Unis et l'Europe au cours de l’été 2008.

  1. Lucinda/Ain't Going Down, medley
  2. Singapore
  3. Get Behind the Mule
  4. Fannin Street
  5. Dirt in the Ground
  6. Such a Scream
  7. Live Circus : l'ambiance musicale lors du concert est la chanson Sous le ciel de Paris [1]
  8. Goin' out West
  9. Falling Down, chanson issue de l'album filmé Big Time
  10. The Part You Throw Away
  11. Trampled Rose
  12. Metropolitan Glide
  13. I'll Shoot The Moon
  14. Green Grass
  15. Make It rain
  16. Story. Pause pendant laquelle le chanteur joue le rôle d'amuseur, expliquant par exemple qu'il ne connaissait rien à l'achat en ligne sur eBay, et que son premier achat fut le dernier soupir rendu par Henry Ford[2] Ensuite, il fait une faute intentionnelle au piano, expliquant que toutes ses chansons commencent de cette manière[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paroles: Jean Dréjac/Musique: Hubert Giraud (enregistrée le 20 octobre 1954)
  2. blague réitérée lors du show télévisé de David Letterman le 9 juillet 2012, avant de présenter une devinette concernant un piège à rats.
  3. Il fit la même erreur intentionnelle lors du concert acoustique Storytellers sur la chaîne VH1