Glischrochilus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Glischrochilus (glischro = collante, chilus (cheilus) = lèvres) est un genre de coléoptères nuisibles se nourrissant de sève de la famille des Nitidulidae et de la sous-famille des Cryptarchinae[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les Glischrochilus sont des coléoptères oblongs d'un noir luisant avec de jolis dessins jaune, rouge ou orange sur leurs élytres. Les élytres sont courts et laissent voir la surface supérieure du dernier segment abdominal, un bon moyen de les distinguer des Megalodacne qui leur ressemblent mais qui sont généralement plus grands. Ils ressemblent aussi à certaines espèces autrefois classées dans le genre Megalodacne mais désormais reclassées dans le genre Ips[2].

Comme les autres nitulididés, les Glischrochilus adultes peuvent être distingués des autres types de coléoptères suceurs de sève par leurs antennes caractéristique formées de 11 segments et qui se terminent par un club de 3 petites billes. Les Glischrochilus font partie des plus grands nitulididés mais ils sont généralement plus petits que les autres coléoptères, mesurant seulement en moyenne 5 mm de longueur, les plus grands spécimens atteignant 12 mm[3].

Les œufs sont allongés et d'un blanc laiteux. Les œufs sont pondus au printemps sur de la matière végétale en décomposition. Les larves mesurent environ 6,4 mm de longueur et de nourrissent pendant trois semaines du jus de fermentation des végétaux avant de se nymphoser. Il faut un peu plus d'un mois pour passer de l'œuf à l'adulte et il n'y a qu'une seule génération chaque année[4],[5].

Écologie[modifier | modifier le code]

Glischrochilus quadripunctatus, est un prédateur de larves d'insectes vivant sous l'écorce des arbres[6].

Le sous-genre Librodor, regroupant la majorité des espèces du genre, se nourrissent de la sève exsudant d'arbres blessés et de végétaux en décomposition ou de champignons. Ils sont également attirés par les fruits mûrs, ainsi que la bière, le vinaigre, le vin, les jus de fruits et les boissons fermentées. Ils se noient souvent dans les liquides dont ils se nourrissent, ce qui rend ces derniers impropres à la consommation. Ils se rassemblent souvent en grand nombre lorsque ces boissons sont présentes, ruinant pique-niques et rassemblements en plein air comme les barbecues. Les chercheurs qui souhaitent attirer ces insectes utilisent des appâts à base de bière, de mélasse, de vinaigre, d'ananas et autres[5].

Le sous-genre Glischrochilus sont des prédateurs d'invertébrés mous (comme des larves d'insectes) vivant sous l'écorce des d'arbres[6],[7].

Les espèces des deux sous-genres se trouvent en Amérique du Nord et en Eurasie[8].

Les Glischrochilus sont également connus pour être impliqués dans la transmission de champignons pathogènes Ceratocystis et Fusarium[7]. Ils sont également considérés comme des ravageurs de certains fruits et légumes comme les fraises, le maïs, les tomates, les abricots, les melons, les framboises et les pêches. Normalement, ils ne deviennent un problème que lorsque les fruits sont endommagés ou sont mûrs et commencent à fermenter[4],[9]. Ils sont difficiles à contrôler car ils sont principalement attirés par l'odeur de la nourriture. Les méthodes de contrôle comprennent des appâts parfumés et la suppression des fruits endommagés ou trop mûrs[10].

Espèces présentes en Europe[modifier | modifier le code]

Espèces[modifier | modifier le code]

La liste suivante est peut-être incomplète ou inexacte[11],[12],[13],[14] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tony DiTerlizzi, « Genus Glischrochilus », BugGuide.net,‎ 10 janvier 2007 (consulté le 20 janvier 2011)
  2. (en) Bob Ikin, Alison Roach, David Rees & Jonathan Banks, « Pest risk analysis of a proposal for the importation of feed grain maize (Zea mays) from the USA », Stored Grain Research Laboratory, CSIRO Entomology, Canberra; AQIS, Canberra,‎ mars 1999 (consulté le 20 janvier 2011)
  3. (en) (en) Valerie J. Cervenka, Thomas C. Skalbeck, John F. Kyhl, Darren C. Blackford, Jennifer J. Juzwik, and Steven J. Seybold, How to identify common nitidulid beetles associated with oak wilt mats in Minnesota, North Central Research Station, U.S. Department of Agriculture,‎ 2001, PDF (lire en ligne)
  4. a et b (en) Jeffrey Hahn, « Sap Beetles in Home Gardens » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), University of Minnesotta Extension, septembre, 1999
  5. a et b (en) William F. Lyon & Roger N. Williams, « Sap beetles », Ohio State University,‎ 1991 (consulté le 20 janvier 2011)
  6. a et b (en) (en) John L. Capinera (éditeur), Encyclopedia of Entomology, 1, Springer Science+Business Media,‎ 2008, 2e éd. (ISBN 978-1402062421, lire en ligne), p. 3248, 3412, 1511, 3871
  7. a et b (en) A. G. Kirejtshuk, « Essay on the family Nitidulidae from the monograph », Zoological Institute of the Russian Academy of Sciences (consulté le 20 janvier 2011)
  8. (en) « Genus: Glischrochilus », Global Biodiversity Information Facility (consulté le 20 janvier 2011)
  9. (en) « Picnic Beetle Glischrochilus quadrisignatus », Illinois Natural History Survey
  10. (en) Maurice Ogutu et James Schuster, « Picnic Beetles - Sweet Corn », University of Illinois Extension (consulté le 21 janvier 2011)
  11. (en) Michele B. Price & Theresa Cira, « Cryptarchinae: Glischrochilus Page », University of Wisconsin–Madison,‎ avril 2, 2008 (consulté le 20 janvier 2011)
  12. (en) A. G. Kirejtshuk, « Sap beetles of the genus Glischrochilus (Nitidulidae: tribe Cryptarchini) - atlas of beetles of Russia », Zoological Institute of the Russian Academy of Sciences (consulté le 20 janvier 2011)
  13. (en) Roy Danielsson, « Coleoptera: Erotylidae present in the Entomological Museum of Lund University » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Entomological Museum of Lund University, Sweden, février 20, 2009. Consulté le 20 janvier 2011
  14. (en) « Glischrochilus (Genus) », ZipCode Zoo,‎ avril 26, 2009 (consulté le 20 janvier 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :