Gliese 876 e

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 22h 53m 16.73s, −14° 15′ 49.3″

Gliese 876 e
(en) Système planétaire de Gliese 876
(en) Système planétaire de Gliese 876
Étoile
Nom Gliese 876
Constellation Verseau
Ascension droite 22h 53m 16,73s
Déclinaison −14° 15′ 49,3″
Type spectral M4V
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe (a) 0,3343 ± 0,0013  UA  [1]
Excentricité (e) 0,055 ± 0,012  [1]
Période (P) 124,26 ± 0,70  d  [1]
Inclinaison (i) ~ 59,5°  [1]
Argument du périastre (ω) 239 ± 22°  [1]
Époque (τ) 2 450 602,093 JJ
Caractéristiques physiques
Masse 14,6 ± 1,7  M  [1]
Découverte
Découvreurs Rivera et al.
Méthode vitesses radiales
Date 23 juin 2010
Statut Confirmée[2]

Gliese 876 e est une exoplanète en orbite autour de Gliese 876, une naine rouge située à environ 15,3 années-lumière (4,69 pc) du Soleil, dans la constellation du Verseau. Un système planétaire à quatre corps a été détecté autour de cette étoile par la méthode des vitesses radiales :

Planète Masse
(MJ)
Demi-grand axe
(UA)
Période orbitale
(d)
 Excentricité 
Gliese 876 d  0,021 ± 0,001   0,02080665 ± 1,5×10-7   1,93778 ± 2×10-5 0,207 ± 0,055
Gliese 876 c  0,7142 ± 0,0039   0,12959 ± 2,4×10-5   30,0881 ± 0,0082 0,25591 ± 3×10-5
Gliese 876 b  2,2756 ± 0,0045   0,208317 ± 2×105   61,1166 ± 0,0086 0,0324 ± 0,0013
Gliese 876 e  0,046 ± 0,005   0,3343 ± 0,0013   124,26 ± 0,7 0,055 ± 0,012
Système planétaire de Gliese 876[3],[1].

Gliese 876 e boucle en 124 jours une orbite peu excentrique dont le demi-grand axe vaut environ 0,33 UA. Elle présente une résonance orbitale 4:2:1 dite « de Laplace » avec Gliese 876 c et Gliese 876 b, à l'instar des satellites Io, Europe et Ganymède de Jupiter.

La résonance orbitale avec les planètes voisines a permis d'évaluer la masse de Gliese 876 e aux environs de 14,6 M, c'est-à-dire de l'ordre de la masse d'Uranus. Sa nature est donc incertaine, pouvant aussi bien être une géante gazeuse qu'une super-Terre ou tout intermédiaire entre ces deux catégories.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Eugenio J. Rivera, Gregory Laughlin, R. Paul Butler, Steven S. Vogt, Nader Haghighipour et Stefano Meschiari, « THE LICK-CARNEGIE EXOPLANET SURVEY: A URANUS-MASS FOURTH PLANET FOR GJ 876 IN AN EXTRASOLAR LAPLACE CONFIGURATION », The Astrophysical Journal, vol. 719, no 1,‎ 10 août 2010, p. 890-899 (lire en ligne) DOI:10.1088/0004-637X/719/1/890
  2. Improved signal detection algorithms for unevenly sampled data. Six signals in the radial velocity data for GJ876, James S. Jenkins, Nestor Becerra Yoma, Patricio Rojo, Rodrigo Mahu et Jorge Wuth, ArXiv, 2014.
  3. (en) Exoplanet.eu « Star: Gliese 876 ».

Lien externe[modifier | modifier le code]