Gliese 667 Ce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 17h 18m 57s, −34° 59′ 23″

Gliese 667 Ce
Étoile
Nom Gliese 667 C[1]
Constellation Scorpion
Ascension droite 17h 18m 57s[1]
Déclinaison −34° 59′ 23″[1]
Distance 6,84 (± 0,4) pc[1]
Type spectral M1.5V[1]
Magnitude apparente 10,22[1]
Planète
Type super-Terre [2]
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe (a) 0,213 (± 0,02)  UA  [1]
Excentricité (e) 0,02 (+0,02−0,22)  [1]
Période (P) 62,24 (+0,75−0,55)  j  [1]
Caractéristiques physiques
Masse 0,0085 (-0,0044 +0,005)  MJ  [1]
Découverte
Découvreurs Guillem Anglada-Escudé
Mikko Tuomi
Enrico Gerlach
Rory Barnes
René Heller
James S. Jenkins
Sebastian Wende
Steven S. Vogt
R. Paul Butler
Ansgar Reiners
Hugh R. A. Jones
Méthode vitesses radiales[3]
Date 2013[1]
Statut confirmée[3]
Informations supplémentaires
Autre(s) nom(s) GJ 667 C e[3]
LHS 443 e[3]
2MASS J17185868-3459483 e[3]
WDS J17190-3459 C e[3]
WISE J171859.79-345950.9 e[3]

Gliese 667 C e est une planète extrasolaire (exoplanète) en orbite autour de l'étoile Gliese 667 C, une naine rouge, composante du système stellaire Gliese 667[4] et située dans la constellation zodiacale du Scorpion à une distance d'environ 22,1 années-lumières (6,8 parsecs) de la Terre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k http://exoplanet.eu/catalog/gj_667c_e/
  2. (en) Guillem Anglada-Escudé et al., « A dynamically-packed planetary system around GJ 667C with three super-Earths in its habitable zone », Astronomy and Astrophysics, vol. 556,‎ août 2013, id. A126 (DOI 10.1051/0004-6361/201321331, Bibcode 2013A&A...556A.126A, arXiv 1306.6074, lire en ligne [html])
    Les coauteurs de l'article sont, outre Guillem Anglada-Escudé, déjà cité : Mikko Tuomi, Enrico Gerlach, Rory Barnes, René Heller, James S. Jenkins, Sebastian Wende, Steven S. Vogt, R. Paul Butler, Ansgar Reiners et Hugh R. A. Jones.
    L'article a été reçu par la revue Astronomy and Astrophysics le 20 février 2013, accepté par son comité de lecture le 4 juin suivant et mis en ligne sur son site le 7 août suivant.
  3. a, b, c, d, e, f et g GJ 667 C e sur NASA Exoplanet Archive
  4. (en) PHL's Exoplanets Catalog - Planetary Habitability Laboratory @ UPR Arecibo