Glenmorangie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Glenmorangie
Image illustrative de l'article Glenmorangie
Distillerie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Ville Tain (Highland, Écosse)
Coordonnées 57° 49′ 30″ Nord 4° 04′ 30″ Ouest / 57.825, -4.075  
Fondée en 1843
Détenue par LVMH (66 %)
Diageo (34 %)
Alcools produits single malt
Principales
marques
Glenmorangie (single malt)
Bailie Nicol Jarvie (Blend)
Highland Queen (Blend)
Adresse Glenmorangie Distillery, Tain, Ross-shire IV19 1PZ
Site Web www.glenmorangieplc.com
Processus de distillation
Source d'eau Tarlogie
Cuves de brassage 4
Cuves de fermentation 4
Alambics 8
Maturation fûts de bourbon en chêne blanc d'Amérique
Capacité de production
(litres d'alcool/an)
4 000 000
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Glenmorangie

Géolocalisation sur la carte : Highland

(Voir situation sur carte : Highland)
Glenmorangie

GlenmorangieÉcoutez (du gaélique écossais : gleann mór innse, « vallon des grandes prairies »[1]) est une distillerie près de Tain, dans le Ross-shire, en Écosse qui produit des whiskies écossais single malt. La distillerie est la propriété de Glenmorangie plc. La production principale est la gamme de whiskies single malt Glenmorangie, qui est également utilisée dans deux de ses autres produits, Bailie Nicol Jarvie et Highland Queen, marques de blended whisky écossais. Le single malt Glenmorangie entre également dans la composition de quelques Vatted malt indépendants. De la même manière, il est souvent mélangé avec une petite quantité de whisky de la distillerie Glen Moray, qui est également la propriété de Glenmorangie plc.

Glenmorangie est référencée comme distillerie des Highlands, et est équipée du plus grand alambic d'Écosse[2]. Glenmorangie est commercialisé en bouteilles de 10, 15 et 18 ans, tonneau spécial, ainsi qu'en une gamme d'éditions spéciales. Les Bailie Nicol Jarvie et Highland Queen sont généralement âgés de 8 ans.

Histoire[modifier | modifier le code]

La légende rapporte que des boissons alcoolisées sont produites sur le site de la distillerie Glenmorangie depuis le Moyen Âge[3].

Officiellement, la production d'alcool a commencé sur le site de la distillerie en 1738, quand une brasserie a été construite à la ferme de Morangie. L'eau source de la brasserie était partagée avec la ferme. William Matheson acheta en 1843 une licence pour produire le whisky et, pour transformer la brasserie en distillerie, il y installa deux alambics à gin d'occasion[2]. La distillerie adopta le nom de la ferme Morangie, et le nom Glenmorangie fut déposé comme marque.

La distillerie fut rachetée à William Matheson par son principal client, Macdonald & Muir au cours de l'année 1918[4]. La famille Macdonald conservera le contrôle de l'entreprise pendant environ 90 ans[2].

Glenmorangie, comme toutes les brasseries et distilleries en Grande-Bretagne, a terriblement souffert entre 1920 et 1950, avec la Prohibition puis la Grande Dépression aux États-Unis, qui ont eu un grand impact sur les ventes. La distillerie dut être "mise sous cocon" entre 1931 et 1936. La dépression prit fin avec la Seconde Guerre mondiale, mais l'effort de guerre limitant le carburant et l'orge, la distillerie dut à nouveau être mise sous cocon entre 1941 et 1944[4]. Les exportations de whisky furent importantes pendant la guerre, bien que l'ennemi ait perturbé et détruit des livraisons aux États-Unis et au Canada.

Vers la fin de la guerre et dans l'immédiat après-guerre, la distillerie augmenta sa production jusqu'à atteindre la marche à pleine capacité en 1948. La distillerie a augmenté le nombre d'alambics, de deux à quatre, au cours de l'année 1979. L'approvisionnement en eau est devenu un sujet de préoccupation au cours des années 1980, la mise en valeur des terres autour des sources de la Tarlogie devenant de plus en plus probable. Ce développement pouvant avoir un impact sur la qualité et la quantité d'eau disponible pour la distillerie, la décision fut prise d'acheter les sources de la Tarlogie ainsi que 600 acres (2 4 km²) de terres avoisinantes, afin de garantir la qualité et la quantité d'eau nécessaire. La distillerie continua son expansion au cours des années 1993, quand quatre autres alambics furent ajoutés. Deux autres cuves de fermentation ont été ajoutées au cours de 2002[2].

La famille Macdonald a conservé la propriété de 52 % de la société par le biais d'une liste à la Bourse de Londres qui permettait à la famille de détenir la majorité des droits de vote de la société. La famille Macdonald a vendu la société en 2004 pour environ £ 300 millions à une coentreprise comprenant l'alcoolier français LVMH - Moët Hennessy Louis Vuitton SA et Guinness Holdings France SA, la filiale française de la société britannique de boissons Diageo. LVMH possède 66 % des parts et la société Diageo a les 34 % des actions restantes[5].

Glenmorangie a été la meilleure vente de single malt au Royaume-Uni durant de nombreuses années. La distillerie produit environ 10 millions de bouteilles par an, dont 6 à 6,5 millions sont vendus au Royaume-Uni[6]. Au niveau mondial, Glenmorangie représente 6 % des parts de marché de single malt[7].

Production[modifier | modifier le code]

Alambics de 8 mètres
Bouteille de Glenmorangie The Orignal (10 ans d'âge)

L'eau de Glenmorangie vient de la source de la Tarlogie, située dans les collines de la Tarlogie surplombant la distillerie[4]. Les grains d'orges sont fournis par la coopérative locale Highland Grain Ltd. Les alambics utilisés, haut de mètres, sont les plus grands d'Écosse en hauteur. Avec des cols de 3,080 mètres, ils permettent, d'après la compagnie, l'obtention d'un goût extrêmement léger[8]. Le procédé de distillation est mené par une équipe de 16 personnes, connue sous de nom des seize hommes de Tain, qui travaille toute l'année, à l'exception de Noël et des périodes d'entretien[2].

Glenmorangie utilise différents types de tonneaux, mais toute la production est vieillie dans des futs en chêne blanc d'Amérique fabriqués à partir des arbres poussant dans la propre forêt de Glenmorangie dans les Monts Ozark du Missouri, aux États-Unis. Les tonneaux neufs sont laissés à l'air libre pendant deux ans avant d'être loués aux distillateurs Jack Daniel's et Heaven Hill pour la maturation de leur bourbon, qui dure quatre années. Ces tonneaux sont ensuite utilisés avec les alcools de Glenmorangie. La gamme Original mature uniquement dans des ex-fûts de bourbon, tandis que les produits de l’Extra Matured sont transférés dans des fûts qui ont été précédemment utilisés pour la maturation d'autres produits comme le vin, le porto ou le xérès, au cours d'une étape appelée la finition. Glenmorangie utilise aussi des petits lots de tonneaux d'autres provenance, pour la finition et la diffusion d'éditions limitées: la rumeur dit que, dans le passé, la distillerie a obtenu des fûts utilisés pour la maturation de Château Margaux[9],[10].

On estime que les entrepôts dans lesquels les tonneaux sont stockés ont également une influence sur le goût du whisky. Glenmorangie a produit une édition spéciale nommée Cellar 13, qui correspond à la cave la plus proche de la mer: on pense que cet emplacement donne une saveur particulière au wisky[11].

La production des marques Glen Moray, Ardbeg et Glenmorangie, est gérée au siège de Glenmorangie plc et dans l'usine d'embouteillage de Livingston (Écosse) dans le West Lothian, dans le pays d'Édimbourg[12]. Glenmorangie embouteille également le whisky Drambuie sur site, dans le cadre d'une coentreprise nommée Glenaird[13].

Produits[modifier | modifier le code]

Glenmorangie Single Malt

  • The Original (10 ans)
  • Lasanta (Sherry Cask Extra Matured)
  • Quinta Ruban (Port Cask Extra Matured)
  • Nectar D'Or (Sauterne Cask Extra Matured)
  • Extremely Rare (18 ans)
  • The Quarter Century (25 ans)

Blended Whisky

Glenmorangie plc produit un certain nombre de blends :

  • Bailie Nicol Jarvie
  • Highland Queen
  • Martins and Crabbies

Évocation artistique[modifier | modifier le code]

En 1986, la chanson V.I.P. de Françoise Hardy associe cette marque à l'univers des Very Important Persons : « V.I.P. like a glass of Glenmorangie ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. la traduction « vallon de la tranquillité » donnée par les commerciaux de Glenmorangie vient de la consonance avec gleann mor na sith « grande vallée de la paix ». Cette explication a été donnée en réaction à une plainte en 2003 du Scottish Advertising Standards Authority, relative à cette mauvaise traduction [1]
  2. a, b, c, d et e (en) « Glenmorangie Single Malt Scotch Whisky », Glenmorangie (consulté le 2007-09-29)
  3. Daniel Lerner, Single Malt and Scotch Whisky: Select and Savor over 200 Brands and Varieties, Black Dog and Leventhal Publishers, Inc., 1997. ISBN 1884822762.
  4. a, b et c (en) « Glenmorange Distillery », The Distilleries of Scotland (consulté le 2007-09-29)
  5. (en) « Anticipated acquisition by Moët Hennessy S.N.C. of Glenmorangie plc », Office of Fair Trading,‎ 2004-12-17 (consulté le 2007-09-29)
  6. Alan Crawford, « The Great Whisky Myth », en:Sunday Herald,‎ 2004-08-29 (lire en ligne)
  7. Valerie Darroch, « Glenmorangie sale buys new owners a footing in the global whisky », en:Sunday Herald,‎ 2004-10-24 (lire en ligne)
  8. (en) « Glenmorangie Distillery Profile », The Scotch Malt Whisky Society (consulté le 2007-09-29)
  9. Valerie Darroch, « Raising a glass to new friends; The myth is it's an old man's drink. », The Sunday Herald,‎ 2002-04-21 (lire en ligne)
  10. (en) « Glenmorange Distillery Visit », Royalmilewhiskies.com (consulté le 2007-09-29)
  11. (en) « Glenmorangie: Northern Highlands distillery », Scotland: Whisky and Distilleries (consulté le 2007-09-29)
  12. (en) « Glen Moray », The Whisky Guide (consulté le 2007-09-29)
  13. « Drambuie plant to shut in merger », BBC News Online, BBC,‎ 2001-04-02 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :