Glengarry (vêtement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Le glengarry est le calot traditionnel écossais. Il est formé d'un tissu de laine épais, avec un toory (une sorte de pompon) sur le dessus, et des rubans qui tombent sur l'arrière. Il est porté aussi bien à titre militaire que comme élément d'un costume civil ou estudiantin dans certaines universités.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette coiffure a fait partie de l'uniforme des Glengarry Fencibles[1] dès leur constitution en 1794 par Alasdair Ranaldson MacDonell of Glengarry (en), qui réputé comme celui qui inventa le calot glengarry. Il est possible cependant que son origine soit encore antérieure, lorsque les « bonnets de Balmoral » changèrent de forme pour prendre une courbure, ainsi qu'un pli[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. On peut traduire librement le terme de Glengarry Fencibles par « Milices de Glengarry », levée notamment pour lutter contre une éventuelle invasion des armées de la Révolution française.
  2. The King's Jaunt, John Prebble, Birlinn Limited, Edinburgh 2000, ISBN 1-84158-068-6, soutient que MacDonell est celui qui inventa le glengarry. Cependant, (en) « Glengarry Cap - Diced --- Scots Connection » (consulté le 2009-02-01) affirme que l'idée vient de ceux qui portaient le bonnet de Balmoral, qui courbèrent leur couvre-chef et le dotèrent d'un pli, créant un nouveau style de calot que MacDonell ne fit ensuite que populariser lorsqu'il leva les Glengarry Fencibles en 1794, et fit du glengarry une pièce de leur uniforme.