Glasenapp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de la famille von Glasenapp

La famille von Glasenapp est une famille de la noblesse allemande de la Baltique originaire de Poméranie qui s'est ramifiée en Allemagne, en Russie, aux États-Unis et au Brésil.

Historique[modifier | modifier le code]

L'ancêtre de la famille est un certain Willekinus dictus Glasenap qui est mentionné en 1287 avec ses fils Bertoldus et Ludbertus. Il est seigneur du village de Necknim. Ses descendants augmentent leurs domaines au cours des siècles suivants et comptent parmi les seigneurs privilégiés de la Poméranie-Orientale au XVIe siècle. Leurs domaines se situent entre Bärwalde et Gramenz et se trouvent donc à la frontière de la Pologne et de la Poméranie qui s'étend de Tempelburg à Landeck, jusqu'à Köslin et Schlawe. Gramenz est le fief principal des Glasenapp, où ils tiennent justice. Ils ont le droit de battre monnaie et possèdent toutes les prégoratives féodales de seigneurs locaux. Ils perdent une partie de leurs domaines en 1811 au moment des Guerres napoléoniennes. La belle-mère du chancelier von Bismarck était née von Glasenapp (de la branche de Gramenz).

Le premier Glasenapp à s'installer en Livonie est Tönnies von Glasenapp, appelé par l'archevêque de Riga en 1545. Il reçoit des domaines à Kreutzburg en 1552 et 1554. Au cours des âges, les Glasenapp acquièrent des domaines en Estland, à Krüdnersdorf, Salishof, Bentenhof, Loewenküll, Koik et Perrist, Rogosi, Lutznik, Alexandershof, ainsi qu'en Livonie, à Ruthern, Senershof et Treppenhof.

Leurs domaines sont confisqués en 1919 par les lois foncières des nouvelles républiques baltes et les traités de paix entre l'Estonie et la lettonie avec la Russie soviétique.

Une partie de la famille se distingue dans la carrière militaire au service de la Russie impériale.

Une branche silésienne est fondée avec Franz Carl von Glasenapp (mort en 1817) qui acquiert les terres de Kraskau dans le district de Rosenberg.

Domaines[modifier | modifier le code]

  • Manoir de Rogosi, de 1744 à 1919
  • Manoir de Lutznik, (détaché de Rogosi en 1860) de 1860 à 1919
  • Alexandershof, de 1901 à 1919

Personnalités[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]