Glarentza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

37° 53′ 28″ N 21° 08′ 19″ E / 37.89124725, 21.13872528

Guillaume II de Villehardouin. Inscription +:G:PRINCEACh, +:CLARENTIA
Ruines du château de Glarentza
Glarentza, Chlemoutsi et Andravida

Glarentza était un important port de la principauté d'Achaïe (Péloponnèse) pendant la domination franque (XIIIe siècle-XVe siècle). La graphie du nom de la ville variant souvent en fonction des sources, on peut aussi trouver Clarentia, Clarencia, Clarentza. Elle se trouve actuellement sur le territoire du district municipal de Kastro-Kyllini, à proximité du port moderne de Kyllini.

Elle fut construite au XIIIe siècle par les Villehardouin sur le site de l'ancienne Cyllène, dans la région d'Élide. Elle était le port de la capitale de la principauté, Andravida, située à 12-13 km. Le port et le château de Clarentza étaient protégés par la forteresse de Chlemoutsi qui se trouve à 5-6 km.

La chronique de Morée évoque souvent la ville. La particulière importance de la ville s'illustre par le fait que les monnaies de la principauté (les «tournois») portaient la mention DE CLARENTIA puis DE CLARENCIA.

Au début du XVe siècle la prospérité de la ville commença à décliner, comme le reste de la principauté, passant aux mains de la famille des Tocco, comtes palatins de Céphalonie et Zante et despotes d'Épire. Disputée entre la principauté, les Catalans et les Byzantins, elle changea de mains plusieurs fois.

En 1430 Constantin Paléologue abattit ses murailles afin d'empêcher les fréquentes révoltes. Pendant la période ottomane Clarentia perdit son ancien éclat et sa fonction de port important, au profit de Patras et Catacolon.

La ville pourrait être à l'origine du titre anglais « Duc de Clarence », encore porté aujourd'hui.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Demetrios Athanasoulis, Γλαρέντζα / Clarence Lire en ligne
  • Jean Servais, Recherches sur le port de Cyllène in Bulletin de correspondance hellénique, 1961 Lire en ligne