Glamorama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Glamorama
Auteur Bret Easton Ellis
Genre Roman
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Glamorama
Éditeur Alfred A. Knopf
Lieu de parution New York
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution
ISBN original 0-375-40412-0
Version française
Traducteur Pierre Guglielmina
Éditeur Robert Laffont
Collection Pavillons
Date de parution
Lieu de parution Paris
Type de média Livre papier
Nombre de pages 537
ISBN 978-2221089002

Glamorama (titre original : Glamorama) est un roman de fiction écrit par Bret Easton Ellis, publié en 1998.

Il narre l'histoire d'un jeune modèle américain, Victor Ward, entraîné malgré lui dans un complot mêlant politique et terrorisme entre New-York et l'Europe.

Glamorama est le roman de Bret Easton Ellis qui pousse le plus loin l'aspect schizophrénique et paranoïaque caractéristique de l'auteur. Il montre la société de consommation en citant beaucoup de marques réelles.

Univers du roman[modifier | modifier le code]

Le personnage de Victor Ward apparaît également dans un autre roman de Bret Easton Ellis, Les Lois de l'attraction.

À savoir aussi, les personnages de Sean Bateman (Les Lois de l'attraction), Lauren Hynde (Les Lois de l'attraction) et Patrick Bateman (American Psycho) font une courte apparition dans Glamorama sans compter les participations d'acteurs existants comme Skeet Ulrich.

Une DJ du nom de Mica est retrouvée éviscérée dans une poubelle à Hell's Kitchen, il est donc très fortement probable qu'elle ait été tuée par Patrick Bateman (American Psycho), tueur psychopathe, à qui il arrive de se débarrasser du corps de ses victimes à ce même endroit.

Au fur et à mesure du récit, trois éléments environnementaux caractérisent de plus en plus systématiquement les lieux visités par Victor Ward : un froid glacial, des confettis un peu partout et des mouches.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :