Glacier de Tsanfleuron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Diablerets.
Glacier de Tsanfleuron
Glacier de Tsanfleuron au second plan, vu des Diablerets
Glacier de Tsanfleuron au second plan, vu des Diablerets

Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Cantons Valais
Vaud
Districts Sion
Aigle
Massif Les Diablerets
(Alpes bernoises)
Type Glacier de plateau[1]
Longueur maximale 3 km
Superficie 3 km2 (1999)
Coordonnées 46° 19′ 09″ N 7° 13′ 26″ E / 46.31917, 7.2238946° 19′ 09″ N 7° 13′ 26″ E / 46.31917, 7.22389  

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Glacier de Tsanfleuron

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Glacier de Tsanfleuron

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Glacier de Tsanfleuron

Le glacier de Tsanfleuron (Tsanfleurongletscher en allemand) est un glacier du massif des Diablerets, en Suisse. Il est également connu sous le nom de glacier des Diablerets.

Il naît entre l'Oldehorn au nord, et les Diablerets au sud, à cheval sur les cantons du Valais et de Vaud puis descend à l'est, en direction du col du Sanetsch. Il se trouve à la frontière entre les bassins versants du Rhône et du Rhin. Il alimente la Morge, la Lizerne et la Grande Eau, qui se jettent dans le Rhône, tandis que la Sarine se jette dans l'Aar (qui lui se jette plus tard dans le Rhin).

Sa partie supérieure se trouve à 2 990 m d'altitude, au lieu-dit Le Dôme sur la crête est du sommet des Diablerets. Il mesurait 3,7 km de long en 1970 et sa surface était alors de 3,81 km2. En 1999, sa surface avait diminué à 3,02 km2. À la suite de ce retrait glaciaire, il est désormais possible d'observer et de découvrir, le long d'un parcours didactique conduisant à la cabane de Prarochet, une géomorphologie glaciokarstique exceptionnelle.

Partiellement sur le domaine skiable des Diablerets, on y accède par un téléphérique. On peut d'ailleurs y skier bien après la saison hivernale. On y trouve le plus long téléski d'Europe (2 300 m de long).

Références[modifier | modifier le code]

  1. La morphologie des glaciers, unifr.ch, consulté le 26 avril 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]