Glacier Peak Wilderness

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Glacier Peak Wilderness
Image illustrative de l'article Glacier Peak Wilderness
Lac Triad, près de High Pass
Catégorie UICN Ib (zone de nature sauvage)
Emplacement Washington Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville proche Seattle, Washington
Coordonnées 48° 06′ 45″ N 121° 06′ 50″ O / 48.1125, -121.1139 ()48° 06′ 45″ Nord 121° 06′ 50″ Ouest / 48.1125, -121.1139 ()  
Superficie 2 292,16 km2
Création 3 septembre 1964[1]
Administration Service des forêts des États-Unis

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Washington (État)]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Washington (État)|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Washington (État)]])]]
Glacier Peak Wilderness

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Glacier Peak Wilderness

Glacier Peak Wilderness est créé par le Congrès des États-Unis, par le Wilderness Act. C'est une aire protégée et restée à l'état sauvage. Elle est située dans le Comté de Chelan, le Comté de Snohomish, et le Comté de Skagit, dans les North Cascades, Washington. Cette aire est grande d'une surface de 2 315 km2, long de 56 km, large de 32 km, et caractérisée par nombreux ruisseaux traversant les forêts, des vallées escarpées, et glaciers et pics montagneux.

Géographie[modifier | modifier le code]

La réserve intégrale a une superficie de 2 292,16 km2. De cette superficie, 1 056,34 km2 sont situés dans la forêt nationale du Mont Baker-Snoqualmie et 1 235,82 km2 sont situés dans la forêt nationale de Wenatchee[2]. Il partage ses limites avec deux autres réserve, soit la Stephen Mather Wilderness au nord et la Henry M. Jackson Wilderness au sud[3].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

On y retrouve des sapins, des pseudotsugas, des tsugas, ainsi que des thuyas géant de Californie. Il y vit de nombreuses espèces animales telles que des cervidaes, des ours noir, des wapitis, des chèvres des montagnes rocheuses, des cougars, des martes, ainsi que des lynx. Il existe aussi de nombreux petits spécimens tels que des souris des champs, ainsi que des poissons dans les lacs de montagnes, tels que les oncorhynchus clarkii.

Accès[modifier | modifier le code]

Aucune route n'approche le pic Glacier, car difficile d'accès. En général, les randonneurs atteignent le volcan depuis l'ouest par la vallée de White Chuck River, ou la vallée de Suiattle River.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Conditions météorologiques[modifier | modifier le code]

La plupart du temps, le Glacier Peak Wilderness est enseveli sous 3 à 6 mètres de neige en mai. Habituellement, de nombreux sentiers et passages sont libérés par les neiges en mi-août, mais cela varie d'année en année. Il se peut qu'il neige en plein été.

Dégâts d'inondations[modifier | modifier le code]

Le 20 octobre 2003, il y a un record d'inondation quand 250 mm de pluie sont tombés dans la région. La pluie chaude a fondu la neige et la glace, déplaçant de grandes quantités d'eau, d'arbres et de débris dans les cours d'eau. En aval, les routes, campings, ponts et sentiers sont endommagés ou détruits. Les dégâts sont particulièrement importants sur le Pacific Crest Trail. Huit ponts du sentiers et un gué de ruisseau sont détruits sur une portion 48 km du sentier sous le pic Glacier. On peut observer des restes des ponts détruits qui demeurent encore. Les deux plus gros sinistres sont les ponts sur la Upper White Chuck River et le Suiattle River. De plus, quatre sentiers majeurs qui fournissent un accès au Pacific Crest Trail ont subi différents degrés de dégâts, de relativement peu importants (North Fork Skykomish Trail) à sérieux (White Chuck Trail). Kennedy Hot Springs sont ensevelies sous les coulées de boues et complètement détruits.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Applicable Wilderness Law(s) », sur Wilderness.net (consulté le 11 février 2011)
  2. (en) « Table 7 - National Wilderness Areas by State (30-Sep-2010) », sur USDA Forest Service (consulté le 11 février 2011), p. 17
  3. (en) « Glacier Peak Wilderness », sur Wilderness.net (consulté le 11 février 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]