Gjergj Xhuvani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gjergj Xhuvani, né en 1963 à Tirana (Albanie), est un réalisateur albanais, également romancier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gjergj Xhuvani manifeste très tôt un intérêt pour la mise en scène et crée une petite troupe de comédiens avec ses camarades. C'est bien entendu dans la section Théâtre de l'Académie des beaux-arts de Tirana qu'il s'inscrit en 1982.

Diplômé en 1986 il commence par travailler comme assistant sur de nombreux tournages, pour le compte de l'Alba Film Studio de Tirana. Il réalise son premier court métrage de fiction, Blanc et noir en 1991, puis un second, Le Dernier dimanche en 1993. Ce dernier remporte le prix spécial du Jury au Festival de la Méditerranée à Bastia. L'année suivante il enchaîne avec un moyen métrage, Un jour dans la vie.

C'est en 1995 qu'il se lance dans son premier long métrage, Le Dernier amour, qui obtient à son tour le prix spécial du Jury au Festival de Bastia.

Ce sont ensuite un documentaire de 15 minutes, Tirana 96 — précisément en 1996 — et à nouveau un moyen métrage, Business funéraire en 1999 au cinéma, qui est sélectionné au festival de Venise et remporte le grand prix du festival de la Méditerranée à Montpellier, ainsi que le prix spécial du jury à l'Eurofestival en République tchèque.

Mais c'est surtout son deuxième long métrage, Slogans, sélectionné à Cannes pour la Quinzaine des réalisateurs, qui lui permet de se faire connaître auprès d'un large public en 2001. Sa femme Luiza Xhuvani interprète le rôle de Diana, la jolie professeur de français, et lui-même se rend sur la Croisette à cette occasion.

Il renoue avec le succès en 2004 avec Dear enemy, son dernier film à ce jour.

Filmographie (en tant que réalisateur)[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie (en tant qu'auteur)[modifier | modifier le code]

Deux romans pour enfants :

  • The Boat of the Poor
  • Up to 12 o'Clock

Liens externes[modifier | modifier le code]