Giuseppe Persiani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giuseppe Persiani (né le 11 septembre 1799 à Recanati, dans la province de Macerata, dans les Marches et mort le 13 août 1869 à Paris) était un compositeur d'opéras italien du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuseppe Persiani écrit son premier opéra en 1826, puis après avoir épousé la soprano Fanny Persiani qui avait déjà une grande renommée, il consacre tous ses efforts à promouvoir la carrière de sa femme. Il compose des opéras de type varié, y compris l'opéra-bouffe et un oratorio Abigaille dans le style populaire des opéras de Giuseppe Verdi. Il est remarqué pour son habileté à associer le drame et la musique, aussi bien que pour l'ornementation fleurie.

Son opéra le plus connu, Inês de Castro sur un livret de Salvatore Cammarano qui a écrit la même année le livret de Lucia di Lammermoor, est créé en 1835 par la mezzo-soprano Maria Malibran dans le rôle éponyme. L'opéra est représenté à la Scala en 1837, mais sans la Malibran, morte entre temps. Après quelques révisions pour adapter le rôle à sa femme, il est présenté à Paris en 1839. Après 60 représentations sur les scènes européennes, l'œuvre n'est que très rarement jouée après 1851.

La ville de Recanati a baptisé son opéra Teatro Persiani en hommage au compositeur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Piglia il mondo come viene, opéra bouffe en deux actes (1826, Florence). Livret de Angelo Anelli
  • L'inimico gerneroso, opéra semiseria en deux actes (1826, Florence)
  • Attila in Aquileia, opera seria en trois actes (1827, Parme). Livret de Simeone Antonio Sografi
  • Danao re d'Argo, opéra seria en deux actes (1827, Florence). Livret de Felice Romani
  • Gastone di Foix (1827, Venedig)
  • Il solitario, opéra seria en deux actes (1829, Mailand)
  • Eufemio di Messina ovvero La distruzione di Catania, opéra seria en deux actes (1829 Lucca); aussi connu comme I saraceni in Catania (1832 Padua) and Il rinnegato (1837, Naples)
  • Costantino in Arles, opéra seria en trois actes (1829, Venedig)
  • Inês de Castro, tragédie lyrique en trois actes (28 January 1835, Théâtre San Carlo, Naples). Livret de Salvatore Cammarano
  • Il fantasma, opéra semiseria en trois actes (1843, Paris)
  • L'orfana savoiarda, opéra seria en trois actes (1846, Madrid)

Sources[modifier | modifier le code]