Giuseppe Maria Tomasi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tomasi.
Giuseppe Maria Tomasi di Lampedusa
Image illustrative de l'article Giuseppe Maria Tomasi
Biographie
Naissance 12 septembre 1649
à Licata Bandiera del Regno di Sicilia 4.svg Royaume de Sicile
Ordination sacerdotale 23 décembre 1673
Décès 1er janvier 1713
à Rome Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
18 mai 1712 par Clément XI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Martino ai Monti
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Giuseppe Maria Tomasi (né le 12 septembre 1649 à Licata, dans la province d'Agrigente en Sicile et mort le 1er janvier 1713 à Rome) est un religieux et théologien italien, considéré comme un saint par l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils aîné de la famille princière des Lampedusa en Sicile, Giuseppe Maria Tomasi renonca à ses titres et à son immense fortune et se fit religieux théatin.

Il fut créé cardinal par le pape Clément XI lors du consistoire du 18 mai 1712.

Érudit, il laissa une importante œuvre biblique, théologique et surtout liturgique.

Ainsi, le cardinal Tomasi édita le texte de plusieurs antiphonaires médiévaux. Notamment il fit remarquer au passage les différences mélodiques entre le chant grégorien de Rome et celui de la bibliothèque abbatiale de Saint-Gall[1], car ce dernier est non seulement le plus ancien mais aussi le meilleur antiphonaire de celui-ci, même de nos jours[2].

« L'époque de l'érudition liturgique s'ouvre par l'œuvre monumentale du cardinal Tomasi (1649 - 1713), le premier à publier dans le même volume les textes complets de l'antiphonaire (romano-franc) de l'office de Hartker (Sankt Gallen, Stiftsbibl. 390-391) et de l'antiphonaire romain de Saint-Pierre (Archivio San Pietro, B 79) »

— Daniel Saulnier, Les antiennes dans la tradition romano-franque[3]


Surnommé « le prince des liturgistes romains », il est l'un des précurseurs des réformes liturgiques du concile Vatican II.

Béatification et canonisation[modifier | modifier le code]

Béatifié par le pape Pie VIII en 1803, Giuseppe Maria Tomasi est canonisé par le pape Jean-Paul II à Rome le 12 octobre 1986. L'Église catholique le fête le 1er janvier.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Responsorialia et Antiphonaria Romanæ Ecclesiæ a S. Gregorio Magno disposita ..., opera et studio Josephi M. Card. TOMASI, Rome 1686[1]
(réédition) Opera omnia, tome 4, A. F. Vezzosi, Rome 1749[2]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Chant grégorien

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://palmus.free.fr/These/02_13_St_Gall_390_391.htm
  2. a et b Dom Daniel Saulnier, Des variantes musicales dans la tradition manuscrite des antiennes du repertoire romano-franc, Description, typologie, perspectives, dans les Études grégoriennes, tome XXXVII (2010), p.7, Abbaye Saint-Pierre, Solesmes
  3. Abbaye Saint-Pierre, Études grégoriennes, tome XXXVII (2010), p.26, Solesmes