Giuseppe Ferlendis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giuseppe Ferlendis (né en 1755 à Bergame et mort en 1810 à Lisbonne[1]) est un compositeur et hautboïste italien[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de vingt ans, Giuseppe Ferlendis s'installe à Salzbourg où il occupe d'avril 1777 à juin 1778, un emploi de premier hautboïste dans l'orchestre de la chapelle de cour du prince-archevêque de Salzbourg, avec une allocation annuelle de 540 florins (plus élevée que celle de Mozart à 500 florins). Ferlendis apporte des modifications substantielles à l'instrument, permettant ainsi son utilisation.

Dans les années suivantes, il réside à Brescia, Venise, Londres et Lisbonne. Il est actif à Londres en 1795 où il dédie le dernier concerto pour hautbois qu'il y compose à Haydn.

Son frère Pietro et ses neveux Gerardo, Antonio Faustino étaient tous hautboïstes professionnels.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Concerto n°1 en fa majeur (c. 1777)
  • Plusieurs concertos pour hautbois
  • Sonates pour hautbois
  • 6 sonates en trio pour hautbois, flûte et basson
  • 12 divertimenti pour 2 clarinettes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alfredo Berlandini, Ferlendis, Giuseppe in The New Grove Dictionary of Music and Musicians edited by Stanley Sadie, vol. 8, p. 682

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]