Giuseppe Dezza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Giuseppe Dezza à Milan

Giuseppe Dezza (né à Melegnano, le 23 février 1830, mort à Milan, le 14 mai 1898) est un général et un patriote italien. Il est sénateur de la XVIe législature du Royaume d'Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Volontaire dans le 1er bataillon des étudiants italiens au service du gouvernement provisoire de Lombardie en 1848, il participe activement aux campagnes de cette année-là.

En 1851, il reçoit son diplôme d'ingénieur civil et d'architecte à l'Université de Pavie. Volontaire chez les Cacciatori delle Alpi en 1859, il devient sous-lieutenant et gagne à Côme la médaille d'argent de la valeur militaire. Il démissionne la même année, et s'engage volontairement en 1860 avec l'Expédition des Mille et atteint en peu de temps le grade de colonel à la tête de la 1er Brigade de la 18e division et le mérite de la Croix d'Officier de l’ordre militaire de Savoie.

En 1862, dans l’armée italienne, il est à la tête du 29e régiment d'infanterie qu'il commande à Custoza en 1866 et où il obtient l'insigne de commandant de l’Ordre Militaire de Savoie.

En 1868, il devient major général et prend le commandement de la Brigade Pisa. En 1872, il devient aide de camp du roi et en 1877, lieutenant général à la tête de la division Milano. En 1886, il commande le VIIe corps d'armée puis le XIIe, le VIe et enfin le IIIe.

En 1895, il est élu député de Codogno dans la XIIIe et la XIVe législature et le 26 janvier 1889, il est nommé sénateur. Il meurt en 1898. Son corps repose dans la chapelle familiale du cimetière de Melegnano.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Distinctions italiennes[modifier | modifier le code]

Distinctions italiennes diverses[modifier | modifier le code]

Distinctions étrangère[modifier | modifier le code]

  • Grand officier de Mediydié (Empire ottoman)
  • Grande Croix de la Couronne (Prusse)
  • Grande Croix de l'Ordre de Saint-Stanislas (Russie)
  • Commandeur de l'Ordre de Charles III d'Espagne (Espagne)
  • Grand cordon de l'Ordre de François Joseph (Autriche)
  • Grand cordon de l'Ordre de l'Aigle rouge (Allemagne)
  • Grand officier de Notre Dame de la Concession (Portugal)
  • Grand officier de l'Ordre du Soleil et du Lion (Perse)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stato Maggiore Dell'Esercito – Ufficio Storico. Schiarini Pompilio. I Mille dell'Esercito (Sunti di Biografie Militari). in: Memorie Storiche Militari 1911. 1911, USCSM, Roma;
  • Pompilio Schiarini. Necrologia. in: Rivista Militare Italiana, 1898, Roma.

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]