Giselher Klebe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giselher Klebe

Description de cette image, également commentée ci-après

En 2008

Naissance
Mannheim, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès
Detmold, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur
Maîtres Kurt von Wolfur, Josef Rufer, Boris Blacher

Giselher Wolfgang Klebe, né le à Mannheim (Allemagne) et mort le [1], est un compositeur allemand qui compte à son actif plus de 140 œuvres dont 14 opéras, 8 symphonies, 15 concerts de musique de chambre et de la musique sacrée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Très influencé par sa mère, la violiniste Gertrud Klebe, il s'intéresse très tôt à la musique classique qu'il va étudier à Mannheim, puis à Munich où sa famille s'installe en 1932, Rostock où la famille déménage encore en 1936 et à Berlin après le divorce de ses parents. C'est dans cette dernière ville qu'il reçoit une bourse d'études en 1940, alors qu'il avait déjà produit ses premières compositions musicales à l'âge de 13 ans. Il étudie avec Kurt von Wolfur de 1941 à 1943, Josef Rufer (1946) et Boris Blacher de 1946 à 1951.

En 1957, il enseigne la composition à Nodwesdeutsche Musikakademie de Detmold. Il acquiert une réputation dès 1950 avec Die Zwitschermascine, pièce pour orchestre, inspirée d'un tableau de Paul Klee. Mais il est surtout célèbre pour ses opéras. En 1964, il est nommé membre de l'académie des arts de Berlin-ouest et reçoit le prix Hans Werner Henze : (Hans-Werner-Henze-Preis).

Œuvres (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décès de Giselher Klebe