Gisaburō Sugii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Gisaburō Sugii

Nom de naissance 杉井ギサブロー
Naissance 20 août 1940
Numazu, Drapeau : Japon Japon
Nationalité Japonaise
Profession Réalisateur
Animateur
Films notables Train de nuit dans la Voie lactée
Le Dit du Genji
Site internet http://www.g-tac.co.jp/company/intabyu/sugii_1.html

Gisaburō Sugii (杉井ギサブロー?) (né le 20 août 1940 à Numazu, préfecture de Shizuoka, Japon[1]) est un animateur et réalisateur d’anime japonais, qui a principalement travaillé au sein des studios Mushi Production et Group TAC. Ses œuvres les plus connues sont Train de nuit dans la Voie lactée et Le Dit du Genji.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gisaburo Sugii est embauché à 18 ans par le Toei Dōga (devenu Tōei animation depuis) en tant qu’animateur, et il y fera la connaissance d’Osamu Tezuka[2]. Il effectue ses premiers travaux sur Le Serpent blanc, le premier film d’animation en couleur du Japon. Puis, Tezuka ayant fondé son propre studio – Mushi Production – en 1962, il le rejoint et travaillera sur la plupart des projets de la compagnie en tant que directeur de l’animation ou réalisateur[2] ; par exemple, Astro le petit robot, Goku no Daibōken ou encore La Belladone de la tristesse. Il fonde néanmoins le studio Group TAC dès 1968 avec Atsumi Tashiro[3] et réalise son premier film en 1974 : Jack et le Haricot magique. Il y connaîtra ses plus grands succès, grâce notamment à ses adaptations de manga (Touch, Nine) et surtout à deux adaptations d’œuvres littéraires japonaises : Train de nuit dans la Voie lactée et Le Dit du Genji. Le premier lui rapportera d’ailleurs le prix Noburō Ōfuji[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Directeur de l’animation[modifier | modifier le code]

Animateur[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Helen McCarthy, The Anime Encyclopedia: A Guide to Japanese Animation Since 1917, Stone Bridge Press,‎ 2001, 592 p. (ISBN 1880656647)
  • (en) Trish Ledoux et Doug Ranney, The Complete Anime Guide: Japanese Animation Film Directory & Resource Guide, Tiger Mountain Pr,‎ 1997, 214 p. (ISBN 0964954257)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]