Girouette (transport en commun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l'instrument de météorologie, voir Girouette.
Vue d'une girouette avant d'un bus modifiée à l'occasion du Canada Day (fête nationale du Canada), ici à Toronto

Dans le domaine des transports en commun, une girouette est un dispositif d'information des véhicules de transport (métro, tramway, bus, cars...) indiquant généralement le numéro et la destination de la ligne.

Les appareils sont généralement au nombre de trois par véhicule, mais il est possible d'en trouver seulement deux ou plus de trois :

  • le premier se situe à l'avant, au-dessus du pare-brise ;
  • le deuxième se trouve sur le côté où les voyageurs montent, près de la porte avant, légèrement en hauteur ;
  • le troisième se trouve à l'arrière.

Types[modifier | modifier le code]

Bandeau[modifier | modifier le code]

Girouette à bandeau

Les girouettes à bandeau se composaient d'un ou deux bandeaux sur lesquels étaient imprimées les informations à afficher. La modification de ces informations se faisait en enroulant ou en déroulant le bandeau jusqu'à arriver sur la portion de rouleau adéquate. Ce mouvement pouvait être réalisé par le conducteur manuellement, au moyen d'une petite manivelle, ou bien grâce à un moteur électrique.

Le plus souvent, seule la girouette avant était pilotée de cette façon, les girouettes latérale et arrière étant formées d'une plaquette ou d'un bandeau amovibles.

Elles étaient assez répandues jusqu'aux années 1990. Depuis lors, elles ont quasiment disparu.`

Le réseau Ginko (Besançon) en est encore équipé sur tout le parc. Elles vont bientôt être remplacées par des girouettes LED de marque Aesys.

Pastilles[modifier | modifier le code]

Girouette à pastille
Détail d'une girouette à pastilles

Les girouettes à pastilles sont composées d'une matrice de pastilles à double face, verte (devenant jaune avec l'usure) et noire. Un barreau défilant le long de la girouette retourne les pastilles sur leur côté noir ou vert afin de composer le texte ; ainsi, on voit un effet de « déroulement » de la girouette lorsqu'elle change. Ces girouettes sont habituellement éclairées par un néon.

Bimode[modifier | modifier le code]

Les girouettes bimode sont très fréquemment utilisés sur les bus de la RATP. Ce système combine une girouette à bandeau pour les numéros de lignes et une girouette à pastille pour la destination.

Diode électroluminescente[modifier | modifier le code]

Girouette à diodes mixtes
Article détaillé : Diode électroluminescente.

Les girouettes à diode électroluminescente (ou LED), à l'inverse des girouettes à pastilles, sont composées de diodes électroluminescentes qui sont allumées ou non suivant le message à afficher. Il s'agit du type le plus couramment adopté aujourd'hui.

Ces diodes sont généralement d'une seule couleur (orange), mais peuvent parfois afficher plusieurs couleurs. Dans ce cas, les girouettes avant sont le plus souvent décomposées en deux blocs, le premier, le plus à gauche, pour l'affichage du numéro de la ligne comportant des diodes polychromes et le second, pour l'affichage de la destination, composé uniquement de diodes orange. Il existe aussi, de manière rarissime, des girouettes avant entièrement polychromes.

Les girouettes arrières sont fréquemment totalement colorées.

Cristaux liquides[modifier | modifier le code]

Les girouettes à cristaux liquides sont utilisées surtout dans les pays germaniques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :