Girolamo de'Corradi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Girolamo de'Corradi dit Girolamo da Cremona, (Crémone, vers 1430 - mort après 1483) est un peintre italien enlumineur de la première Renaissance actif entre 1451 et 1483.

Biographie[modifier | modifier le code]

Girolamo da Cremona a été un peintre enlumineur de manuscrits et des premiers livres imprimés. Il a été influencé et favorisé par Andrea Mantegna. Girolamo da Cremona travaille d'abord dans le nord de l'Italie auprès des tribunaux de Ferrare et Mantoue puis à Sienne et Florence et enfin à Venise. De 1455 à 1461, Girolamo est à Ferrare aux côtés de Taddeo Crivelli à la réalisation de la Bible de Borso d'Este.

En 1461, Andrea Montegna le recommande à un de ses commanditaires, Louis III de Mantoue, marquis de Mantoue pour l'achèvement du missel de son épouse Barbara de Brandebourg. Vers 1468, Girolamo en collaboration avec Liberale da Verona commence l'enluminure des livres de la Libreria Piccolomini à Sienne. Ensuite il travaille à Florence avant de terminer sa carrière à Venise.

Dans les années 1470, Venise étant devenue l'un des principaux centres des nouvelles techniques d'impression, Girolamo y travaille, principalement à l'enluminure des couvertures pour les versions de luxe des premiers livres imprimés, appelés incunables. Ces miniatures sont connues pour leur effet de trompe-l'œil.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Mort de saint Martin, estampe, 21x30 cm
  • Descente de la Croix (1475-1476), tempera et feuille d'or sur parchemin, couché sur bois, 15,9 cm × 11,4 cm, Metropolitan Museum of Art, New York.
  • Enluminure sur manuscrit de page de missel (1472-1473), 84 cm × 58 cm, Librairie Piccolomini, Cathédrale, Sienne.
  • Le Jeu d'échecs (1475-1480), attribué à Girolamo da Cremona ou Liberale da Verona, Metropolitain Museum of Art,New York.
  • Décoration du Missel de Barbe de Brandebourg, cathédrale, Mantoue.
  • Annonciation, Pinacothèque, Sienne.
  • Madone aux anges, Galerie nationale, Pérouse.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Keith Christiansen, Laurence B. Kanter, Carl Brandon Strehlke, Painting in Renaissance Siena: 1420 - 1500, Metropolitan Museum of Art,‎ 1988, 385 p. (ISBN 9780810914735, lire en ligne), p. 286-290

Liens externes[modifier | modifier le code]