Girolamo Seripando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Girolamo Seripando
Image illustrative de l'article Girolamo Seripando
Biographie
Naissance 6 mai 1493
à Troia Drapeau du Royaume de Naples Royaume de Naples
Ordination sacerdotale 1516
Décès 17 mars 1563
Trente Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire romain germanique
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
26 février 1561 par le
pape Pie IV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Susanna
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 15 mai 1554
Archevêque de Salerne
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Girolamo Seripando (né le 6 mai 1493 à Troia, dans l'actuelle région des Pouilles, alors dans le royaume de Naples, et mort le 17 mars 1563 à Trente) est un cardinal italien du XVIe siècle. Il est membre de l'ordre des augustins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Girolamo Seripando étudie à Naples et à l'université de Bologne. Il est professeur à Naples et à Bologne. Seripando est vicaire général de la congrégation de S. Giovanni a Carbonara à Naples et vicaire général de son ordre. En 1539 il est élu supérieur général de son ordre. Seripando participe au concile de Trente en 1545-1547/1548, lors duquel il se fait remarquer par sa vue sur le péché originel et la justification. Il est légat apostolique près de l'empereur et du roi de France pendant le pontificat de Paul III (1535-1548). En 1554 il est nommé archevêque de Salerne. Seripando est un théologien reconnu.

Il est créé cardinal par le pape Pie IV lors du consistoire du 26 février 1561. Le cardinal Seripando est nommé légat au concile de Trente, où il meurt d'une pneumonie en 1563.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Novae constitutiones ordinis S. Augustini (Venise, 1549)
  • Oratio in funere Caroli V imperatoris (Naples; 1559)
  • Prediche sopra il simbolo degli Apostoli, etc. (Venise, 1567)
  • Commentarius in D. Pauli epistolas ad Galatas (Venise, 1569)
  • Commentaria in D. Pauli epistolas ad Romanos et ad Galatas (Naples, 1601)
  • De arte orandi (Lyon, 1670)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]