Girolamo Diruta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Girolamo Diruta (en réalité Mancini) né v. 1554 à Deruta, près de Pérouse, dans l'actuelle Ombrie et mort après le 25 mars 1610, est un organiste, compositeur et théoricien italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère au couvent des Minorites (franciscains) de Corregio en 1574, il fut organiste à Santa Maria dei Frari jusqu’en 1593, puis à la cathédrale de Chioggia en 1597 et à celle de Gubbio de 1609 à 1612, après avoir étudié à Venise avec Giovanni Zarlino, Andrea Gabrieli et Claudio Merulo.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Diruta est surtout connu pour son traité Il Transilvano (Venise 1593-1610), intitulé ainsi en hommage au prince de Transylvanie, Sigismond Bathory : c'est un traité de technique organistique en forme de dialogue comprenant des exemples musicaux des meilleurs compositeurs de l'époque (Claudio Merulo, Andrea Gabrieli et Giovanni Gabrieli, Luzzasco Luzzaschi, Adriano Banchieri etc.) et de Diruta lui-même.

Diruta a également publié Il Primo Libro dei Contrapunti sopra il canto fermo delle antifone delle feste principali de tutto l’anno, 5v. (Venise, 1580), un recueil de motets.

Références[modifier | modifier le code]

  • Marc Honegger. Dictionnaire de la musique - Les Hommes et leurs Œuvres, Paris, Bordas, 1970.
  • Claude V. Palisca. "Diruta, Girolamo." Grove Music Online. Oxford Music Online. 4 mai 2011.

Partitions gratuites[modifier | modifier le code]