Girolamo Bonsignori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Girolamo Bonsignori , ou Girolamo Monsignori (dit Fra) ou Fra Monsignori (Vérone, 1472, Mantoue, 1529) est un peintre italien, le frère de Francesco Bonsignori (ou Francesco-Girolamo Monsignori) peintre véronais plus connu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Girolamo Monsignori (dit Fra), fils du peintre Alberto Bonsignori (ou Alberto Monsignori), a appartenu à l'ordre des Dominicains dans les premières années du XVIe siècle, mort de la peste en soignant des pestiférés[1].

Il a été influencé par le passage de Léonard de Vinci, dont il copie le Cenacolo pour le réfectoire de San Benedetto Po (dans une interprétation quasi classique et raphaélique), à l'intérieur d'un cadre architectural inspiré du Corrège.

Son autre frère Cherubino Bonsignori (ou Fra Cherubino Monsignori) a appartenu à l'ordre des Franciscains et a été un enlumineur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Ultima Cena, conservée à Badia Polesine[2].
  • Annonciation, buffet d'orgue, église dominicaine de S. Pietro Martire à Murano
  • La Fede, retable à la basilique de Mantoue
  • Archange Gabriel,
  • Cristo portacroce, huile sur toile, 61 cm × 47,5 cm, Sternberk Castle, Olomouc, République tchèque
  • Chute du Christ sous la Croix, Académie des Beax-Arts, Mantoue.
  • La Vierge et l'Enfant (fresque), église San Barnaba, Mantoue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adolph Siret,Dictionnaire historique des peintres de toutes les écoles depuis les temps, page 393, 527 pages, 1848 [1]
  2. Etienne Gilson, Peinture et réalité, page 106, 369 pages, 1998 [2]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Conti : Osservazioni e appunti sulla "Vita" di Leonardo di Giorgio Vasari, in Kunst der Cinquecento in der Toskana, Florence (1992)
  • Denise Zaru : Une étrange Annonciation : les volets d'orgue de l'église de S. Pietro Martire à Murano de Girolamo Bonsignori, Revue « Études de lettres » N° 273 d'avril 2006 (p. 31-64)

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

  • Giorgio Vasari le cite dans ses écrits et le nomme Girolamo converso di san Domenico