Giove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giove (homonymie).
Giove
Noms
Nom italien Giove
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Umbria.svg Ombrie 
Province Terni 
Code postal 05024
Code ISTAT 055014
Code cadastral E045
Préfixe tel. 0744
Démographie
Population 1 941 hab. (31-12-2010[1])
Densité 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 31′ 00″ N 12° 20′ 00″ E / 42.51667, 12.33333 ()42° 31′ 00″ Nord 12° 20′ 00″ Est / 42.51667, 12.33333 ()  
Altitude Min. 292 m – Max. 292 m
Superficie 1 500 ha = 15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ombrie

Voir sur la carte administrative de la zone Ombrie
City locator 14.svg
Giove

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Giove

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Giove

Giove est une commune italienne de la province de Terni dans la région Ombrie en Italie. Le village a obtenu le label des Plus beaux bourgs d'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Giove est située à 94 km de Rome.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le centre historique de Giove est au sommet d'une colline. L'histoire antique de cette cité est transmise par les agriculteurs locaux. mais cette ville avec son château rappelle le temps des seigneuries.

Sur le nom de Giove, nous n'avons que peu d’informations. Deux hypothèses sont émises. la première ferait référence à la période avant l'empire romain et à la présence d'un certain Giove père des Dieux. L'autre hypothèse en revanche viendrait peur être "Juvo", un témoin des cartes médiévales.

À l'époque romaine, à partir du 1 siècle avant JC, surgissent dans le territoire plusieurs villes. des fouilles archéologiques ont été faites. des pièces de monnaies ont été retrouvées, ainsi que l'hypothèse du fait que cette ville soit traversée par le fleuve : il tevere, c'est un lieu de commerce proche de Rome, donc propice au commerce. ensuite vient le chateau, les premières informations à propos de cet édifice datent de 1191, où vivait le seigneur de Giove à cette époque. il fut plusieurs fois attaqué.

il fut également occupé par le pontificat de Todi et d'Orvieto, deux villes proches. le 7 janvier 1514 G. Farnese devient le seigneur de cette seigneurie. mais le 14 juin 1597 M.Farnese di latera vend le chateau et les terres alentours. vers 1638 G. Mattei, fils d'Asdrubale, avec l'aide du pape Urbain VIII fu nommé premier Duc de Giove. cette famille Mattei restera jusqu'en 1800. au cours de l'année 1900 le chateau sera la propriété de la famille Ricciardi ; il passe également au Comte de Robilant jusqu'aux Ducs d'Acquarone, qui le vendront en 1985 au cinéaste américain Charles Robert band.

Depuis 2009 le château est en vente.

Culture[modifier | modifier le code]

En 1740 F. Mattei, frère du Duc de Giove Girolaùp, posa la première pierre de l'église de S. Maria Assunta, cette construction s'acheva 35 ans plus tard en 1775. c est l'Eglise principale. Elle est longue de 35 mètres et ornée de peintures qui représentent Saint Jean Baptiste, St Borromeo et une vierge à l enfant qui apparait avec St Antoine de Padoue et de St François, ainsi que St Dominique et l'archange Gabriel.

L'histoire de "la Madonna del "Perugino", en 1658 F. Caffarelli de Perugia, dit dans le pays le "perugino" fit peindre au-dessus de sa porte de sa maison une belle image. À partir de ce moment, cette image est vénérée comme la Madonne du Perugino. L'icone est depuis longtemps objet de grande dévotions de la part des habitants de Giove, et l'église est ornée de numéros d'ex-voto de dons de croyants. la fête de la Madonne du perugino se célèbre le deuxième dimanche de septembre.

Événements[modifier | modifier le code]

Chaque été, se déroule un festival médiéval dans toute la ville, mi juillet, avec des spectacles de danses, de musiques, des représentations folkloriques, ainsi que des pièces de théâtre. il y a également une sorte de cantine en plein air où l'on déguste des spécialités locales, ce festival se nomme "il sole e la luna".

http://www.ilsolelalunafestival.it/

Administration[modifier | modifier le code]

le maire élu depuis 2010, est Alvaro Parca, né le 25 juillet 1948.Il est architecte.

Il a été élu sous l'etiquette del" Partito Democratico", le parti démocrate, qui est le centre gauche.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Amelia, Attigliano, Bassano in Teverina, Bomarzo, Orte, Penna in Teverina



Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

site officiel de la ville: http://www.comune.giove.tr.it/