Giovanni Zambelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Zambelli (né le 1er juin 1824 à Venise en Italie, décédé le 7 décembre 1852 à Belfiore proche de Mantoue) est un patriote italien et un des martyrs de Belfiore.

Biographie[modifier | modifier le code]

Employé de l’Arsenal et portraitiste pour le plaisir, il participe activement à la République de Saint-Marc de 1848. Il devient un des chefs du Comité Révolutionnaire de Vénétie, il crée les comités de Padoue, Vicence et Trévise.

À la suite de la conspiration de janvier 1852, et l'identification des principaux responsables en juin suivant, il est arrêté et traduit devant le tribunal à Mantoue.

Le Conseil de Guerre autrichien du 13 novembre 1852 le condamne à mort et le 7 décembre suivant, à Belfiore aux portes de Mantoue, il est le premier des patriotes condamnés à être pendu.

À cause de la confiscation de toutes ses propriétés par le gouvernement autrichien, sa veuve et son jeune fils déménagent à Milan où ils bénéficient du soutien économique des patriotes locaux.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Costantino Cipolla, Belfiore : Costituti documenti tradotti dal tedesco ed altri materiali inediti del processo ai Comitati insurrezionali del Lombardo-Veneto (1852-1853), t. II, Milan, FrancoAngelo,‎ 2006, 865 p. (lire en ligne)

Lien interne[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]