Giovanni Vincenzo Gonzaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Vincenzo Gonzaga
Biographie
Naissance 8 septembre 1540
à Palerme, Drapeau du Royaume de Naples Royaume de Naples
Décès 23 décembre 1591 (à 51 ans)
à Rome Flag of the Papal States.gif États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
21 février 1578
par le pape Grégoire XIII
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Giorgio in Velabro
Cardinal-diacre et cardinal-prêtre de S. Maria in Cosmedin
Cardinal-prêtre de S. Alessio

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Coat of arms of the House of Gonzaga-Guastalla.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Giovanni Vincenzo Gonzaga (né le 8 septembre 1540 à Palerme, en Sicile, alors dans le Royaume de Naples, et mort le 23 décembre 1591 (à 51 ans) à Rome) est un cardinal italien du XVIe siècle, membre de l'ordre de Saint-Jérôme.

Il est un fils du comte Ferdinand Ier de Guastalla, un neveu du cardinal Ercole Gonzaga (1505) et le frère du cardinal Francesco Gonzaga (1561). Les autres cardinaux de la maison de Gonzague sont Francesco Gonzaga (1461), Pirro Gonzaga (1527), Scipione Gonzaga (1587), Ferdinando Gonzaga (1607) et Vincenzo Gonzaga (1615).

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Vincenzo Gonzaga assiste son oncle, le duc Guillaume de Mantoue dans le gouvernement du duché. Il est chevalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem et prieur de Barletta[1].

Le pape Grégoire XIII le crée cardinal lors du consistoire du 21 février 1578. Le cardinal Gonzaga participe au conclave de 1585 (élection de Sixte V), aux deux conclaves de 1590 (élection d' Urbain VII et de Gregoire XIV) et au conclave de 1591 (élection d'Innocent IX). Sixième fils de Ferdinand Ier de Guastalla et d’Isabelle de Capoue, il fut encore enfant titulaire de l'office de prieur de Barletta (en février 1547) et Chevalier de l'Ordre de Malte.

Il racheta en 1587 à Mario Santi di Santafiori[2] la Villa Falconieri de Frascati[3], et la fit agrandir[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]