Giovanni Martino Spanzotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martino.
Giovanni Martino Spanzotti,Vierge et Enfant sur le trône, tempera,v.1480, détail de polyptyque, Galleria Sabauda, Turin

Giovanni Martino Spanzotti,connu aussi comme Gian Martino Spanzotti, (Casale Monferrato vers 1455 - Chivasso vers 1528) est un peintre italien de la haute Renaissance, actif à la fin du XVe et au début du XVIe siècle en Lombardie et Piémont.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Martino Spanzotti est né dans une famille de peintres de Varèse, et a probablement fait son apprentissage avec son père, Pietro. On sait peu de choses de sa vie. Il semble avoir eu des contacts avec Francesco del Cossa ou ses œuvres.

Il est influencé aussi par Zanetto Bugatto et Vincenzo Foppa.

On trouve des traces de son activité de 1480 et 1498 dans le Piémont, ainsi qu'à Casale Monferrato et Vercelli.

Le Sodoma, Defendente Ferrari et Gerolamo Giovenone furent ses élèves.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Nativité,
  • Saint Laurent,
  • Ecce Homo,
  • Baptême du Christ (1508), Duomo de Turin, Italie
  • Saint François recevant les stigmates (1524),église San Francesco,Casale, Italie
  • la Vierge entre saint Sébastien et saint Ubald (v. 1480-1490) triptyque, Galerie Sabauda (Turin).
  • Adoration de l'Enfant,Museo Civico,Turin.
  • Adoration de l'Enfant, fresque, église San Francesco de Rivarolo Canavese
  • Adoration des mages, Galerie Sabauda, Turin
  • Fresques du cycle des 21 Scènes de la Passion, église San Bernardino, Ivrée.
  • 18 petits panneaux avec les Scènes de la vie de saint Crépin et de saint Crépinien (1498-1504), Dôme, Turin.
  • Retable avec la Déploration du Christ, Sanctuaire, Sommariva Perno
  • Retables du château Saint-Ange à Rome, Bianzé (église de la Misericordia), et de Vercelli.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Giovanni Testori, Giovanni Martino Spanzotti. Gli affreschi di Ivrea, Centro Culturale Olivetti, Ivrea, 1958.
  • Marani, Longanesi La realtà della pittura: scritti di storia e critica d'arte dal Quattrocento al Settecento, Marani, Longanesi, Milan, 1995)
  • Luigi Mallè, G.M. Spanzotti, dans Dizionario Enciclopedico Utet, Turin 1961, p. 1135.
  • Giovanni Romano, Un polittico di Martino Spanzotti per San Francesco a Casale, dans Brera mai vista: Giovanni Martino Spanzotti. Un polittico ricostruito, Milan, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :