Giovanni Goria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Goria
Image illustrative de l'article Giovanni Goria
Fonctions
69e président du Conseil italien
Président Francesco Cossiga
Prédécesseur Amintore Fanfani
Successeur Ciriaco De Mita
Biographie
Nom de naissance Giovanni Giuseppe Goria
Date de naissance
Lieu de naissance Asti (Royaume d'Italie)
Date de décès (à 50 ans)
Lieu de décès Asti
Nature du décès Cancer du poumon
Nationalité italienne
Parti politique Démocratie chrétienne

Giovanni Goria
Présidents du Conseil italien


Giovanni Goria, de son nom complet Giovanni Giuseppe Goria, né le à Asti (Piémont), mort le dans la même ville, était un homme politique italien.

Giovanni Goria adhère à la Démocratie chrétienne italienne en 1960, exerçant diverses responsabilités locales au sein du parti.

En 1976, il est élu à la Chambre des députés.

Il exerce ensuite diverses responsabilités ministérielles :

Sa carrière politique culmine, du au , lorsqu'il occupe les fonctions de président du Conseil des ministres italien.

Il est élu au Parlement européen, en , mais abandonne son mandat en 1991, après son retour au gouvernement.

Il occupe à nouveau des fonctions ministérielles dans deux gouvernements :

Impliqué dans le scandale politico-financier révélé par l'« Opération Mains propres » (Mani pulite), il est contraint à la démission, en même temps que son parti, la Démocratie chrétienne, doit se résoudre à l'auto-dissolution.

Atteint d'une longue maladie, Giovanni Goria meurt dans sa ville natale, le , avant la fin de l'instruction judiciaire ouverte contre lui.

Sources[modifier | modifier le code]


Précédé par Giovanni Goria Suivi par
Amintore Fanfani
Italie
Président du G7
28 juillet - 31 décembre 1987
Brian Mulroney
Canada