Giovanni Francesco Romanelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Enlèvement des Sabines, détail d'une fresque du Grand cabinet de la reine au palais du Louvre

Giovanni Francesco Romanelli (Viterbe, 1610 - Viterbe, 1662) est un peintre italien baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Viterbe de Laura de Angelis et Bartolommeo Romanelli, il part à Rome à l'âge de 14 ans où il est accueilli dans le palais Barberini, élève du Dominiquin puis de Pierre de Cortone, et, comme ce dernier, un des protégés de la famille. Il participa à la décoration du Palais Barberini.

Quand les Barberini furent écartés du pouvoir à la mort d'Urbain VIII, Romanelli fut appelé à Paris par le cardinal Mazarin. Il y peignit pour lui un cycle des Métamorphoses d'Ovide pour son hôtel parisien[1], et participa à la décoration des appartements de la reine Anne d'Autriche au palais du Louvre (cycle de l'Histoire des Romains et des Juifs), ainsi qu'à celle du château du Raincy. Après le congédiement de Mazarin, il a réalisé une frise pour décorer le palais épiscopal construit par le cardinal Alexandre Bichi à Carpentras.

Il fut nommé Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel par le roi Louis XIV.

Giovanni Moneri et son propre fils Urbano Romanelli furent ses pupilles. Ce dernier entra dans l'atelier de Ciro Ferri à Rome, après la mort de son père. Il peignit à Rome et dans des églises de Velletri et Viterbe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Allégorie du Traité des Pyrénées
  • Assunta, Rome, sacristie de l'église Santa Maria dell'Anima, 1638
  • Elemosina di S.Tommaso, Rome, église Sant'Agostino
  • Salle de la comtesse Mathilde, Vatican, 1637-42
  • Arione, Rome, Collection Costaguti
  • Présentation au temple, transposition en mosaïque au maître-autel de la Basilique Saint-Pierre de Rome,
  • Déposition de la Croix, Sant’Ambrogio della Massima
  • Cartons des tapisseries pour le cardinal Francesco Barberini : les dessins sont conservés à la Villa Lante à Bagnaia (Viterbe), et les tapisseries au Palazzo Venezia (Rome)
  • Madonna del Rosario, Rome, église dei SS.Domenico e Sisto, 1652
  • Annonciation, au Musée Civique de Viterbe
  • Allégorie du Traité des Pyrénées (1655-1658), musée du Louvre
  • La Récolte de la manne, Musée du Louvre
  • Sibilla, Musée di Capodimonte, Napoli
  • Le passage de la mer Rouge, huile sur toile, 197 × 145 cm, musée du Louvre
  • L'Automne, écoinçon de la salle des Saisons, Appartement d'été d'Anne d'Autriche, 1655-1657, fresque, Paris, musée du Louvre
  • Mucius Scaevola devant Porsenna, cabinet de la reine, Appartement d'été d'Anne d'Autriche, 1655-1657, fresque, Paris, musée du Louvre
  • La Glorification de la France (ca 1655), huile sur toile, 184 × 260 cm, Palais des beaux-arts, Lille
  • Décors des plafonds de l'ancien Palais des Évêques de Carpentras

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. aujourd'hui la Galerie Mazarine du site Richelieu de Bibliothèque nationale de France

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]