Giovanni Francesco Barbarigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Francesco Barbarigo
Biographie
Naissance 29 mars 1658 à Venise
Flag of Most Serene Republic of Venice.svg République de Venise
Décès 26 janvier 1730 à Padoue
Flag of Most Serene Republic of Venice.svg République de Venise
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
29 novembre 1719 par Clément XI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Marcellino e Pietro
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 17 août 1798
Fonctions épiscopales Évêque de Vérone
Évêque de Brescia
Évêque de Padoue
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Giovanni Francesco Barbarigo (né le 19 avril 1658 à Venise, alors capitale de la République de Venise, et mort le 26 janvier 1730 à Padoue) est un cardinal italien du XVIIIe siècle.

Il est un neveu du cardinal Gregorio Barbarigo (1660) et de la famille des cardinaux Marcantonio Barbarigo (1686) et Angelo Barbarigo (1408).

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Francesco Barbarigo est nommé évêque de Vérone en 1698. Il y réforme la conduite du clergé et visite les paroisses et les oratoires. Il introduit en 1712 les frères de la congrégation de l'Oratoire. En 1714, il est transféré à Brescia. Il y établit un catéchisme pour les enfants pauvres et y introduit l'habitude de se retirer avec son clergé dans des cellules d'une villa pendant le carême.

Le pape Clément XI le crée cardinal in pectore lors du consistoire du 19 novembre 1719. Sa promotion est publiée le 30 septembre 1720.

En 1723, il est transféré au diocèse de Padoue. Il fait de la promotion pour la béatification du cardinal Gregorio Barbarigo.

Le cardinal Giovanni Barbarigo participe au conclave de 1721, lors duquel Innocent XIII est élu pape, et à celui de 1724 (élection de Benoît XIII).

Sources[modifier | modifier le code]