Giovanni Ferretti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Ferretti (v. 1540 - v. 1609) était un compositeur italien de la Renaissance. Venise et Ancône se disputent l'honneur de l'avoir vu naître.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ferretti a vécu de 1569 à 1580 à Ancône, où il fut maître de chapelle (maestro di cappella) et maître de chœur à la Cathédrale Saint-Cyriaque d'Ancône en 1575. Plus tard on le trouve comme maître de chapelle à la cathédrale Sainte Maison de Lorette, en 1596, où y reste jusqu'en 1603.

Giovanni Ferretti est connu principalement pour ses compositions de chansons (ou canzone) napolitaines, un genre qui donna naissance à la canzonetta, plus léger de madrigal et proche de la villanella. Il publie à Venise deux livres de canzoni alla napolitana à six voix en 1573 et 1575, ainsi que quatre livres à 5 voix entre 1567 et 1585. Son deuxième recueil de chansons à 6 voix est celui qui se rapproche le plus du madrigal - c'est d'ailleurs le seul à ne pas porter le nom alla napolitana.

Ses compositions sont rééditées à Nuremberg, Anvers et Londres et affirment sa renommée notamment en Angleterre où il influence, au même titre qu'Orazio Vecchi, l'école anglaise de madrigaux. Une de ses canzoni célèbre la victoire navale de Lépante (1571) et, se démarquant du style napolitain, est écrite en dialecte vénitien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Chansons (canzoni)[modifier | modifier le code]

  • Canzone alla napolitana a 5 vv (1567)
  • Il secondo libro delle canzoni alla napolitana a 5 vv (1569)
  • Il terzo libro delle canzoni alla napolitana a 5 vv (1570)
  • Il quarto libro delle canzoni alla napolitana a 5 vv (1571)
  • Il primo libro delle canzoni alla napolitana a 6 vv (1573)
  • Il secondo libro delle canzoni a 6 vv (1575)
  • Il quinto libro delle canzoni alla napolitana a 5 vv (1585)

Œuvres sacrées[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Concetta Assenza, Giovan Ferretti tra canzonetta e madrigale; con l'edizione critica del Quinto libro di canzoni alla napolitana a cinque voci (1585). Série Historiae Musicae Cultores - Biblioteca, LVI, éd. Casa editrice Leo S. Olschki, Florence, 1989, 224 pp., ISBN 88-222-3692-0
  • (de) Kitti Messina, article Giovanni Ferretti dans Musik in Geschichte und Gegenwart (MGG), Band 6, 2001, p. 1051.
  • (en) Iain Fenlon, article Giovanni Ferretti dans The New Grove Dictionary of Music, Vol. 8, 2001, p. 721–722.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x