Giovanni Canestrini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Canestrini

Giovanni Canestrini est un naturaliste italien, né le à Revò d'Anaunia dans le Trentin et mort le à Padoue. Canestrini joue un rôle considérable sur l’introduction des théories sur l’évolution en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Canestrini fait ses études à Gorizia et à Merano avant de partir à l’université de Vienne où il est diplômé de philosophie en 1861. Il enseigne l’histoire naturelle au lycée de Gênes et est l’assistant de Michele Lessona (1823-1894). De 1862 à 1869, il est Privatdozent à l’université de Modène, puis à celle de Padoue où il enseigne la zoologie, l’anatomie et la physiologie.

Il fonde la Società dei naturalisti modenesi (1862), la Società vento-trentina di scienze naturali (1871), la société Dante Alighieri à Trente et à Padoue. Ses cours, ouverts à tous, d’anthropologie et de bactériologie connaissent un grand succès. De 1858 à 1899, il fait paraître 198 publications scientifiques et 18 biographies. Fervent partisan du darwinisme, Canestrini contribue à la vulgarisation scientifique. La ville de Trente et l’université de Padoue érigèrent un buste à son honneur en 1902.

Il est membre étranger de la Société zoologique de Londres depuis 1871.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pietro Lorenzi & Silvio Bruno (2002). Uomini, storie, serpenti contributi alla storiografia erpetologica del Trentino-Alto Adige e Dintorni. Annali del Museo Civico di Rovereto, 17 : 173-274.