Giovanni Bottesini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Bottesini

Description de l'image  Giovanni Bottesini.jpg.
Naissance
Crema, Drapeau de l'Italie Italie
Décès (à 67 ans)
Parme, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Compositeur, contrebassiste, chef d'orchestre
Collaborations Luigi Arditi

Giovanni Paulo Bottesini, né à Crema en Lombardie le et mort à Parme le , est un contrebassiste, compositeur et chef d'orchestre italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est de son père, Pietro, qui était compositeur et pratiquait la clarinette, que le petit Giovanni reçoit très tôt les rudiments de l'art musical. Avant ses onze ans, il se produit dans des chœurs et joue les timbales au Theatro Sociale de Crema. Il étudie le violon avec Carlo Cagliati.

Son père l'inscrit au conservatoire de Milan, mais les seules bourses disponibles étant pour le basson et la contrebasse, l'enfant entre dans la classe de Luigi Rossi, puis de Nicola Vaccai pour la contrebasse et de Basili pour l'harmonie en novembre 1835. En 1839, âgé de dix-huit ans il remporte le prix de fin d'études. Le conservatoire lui permet d'acquérir un instrument de Carlo Giuseppe Testore de 1716, qu'il garda tout au long de sa carrière.

Il est d'abord nommé contrebasse solo au Theatre San Benedetto à Venise, où il se lie d'une fidèle amitié avec Giuseppe Verdi. Puis il fait de nombreux voyages dans le monde entier avec le violoncelliste Luigi Arditi. Il commence par se fixer un temps à La Havane, où il est nommé soliste du Théâtre Tacón. Il y produit son opéra Christophe Colomb en 1847. Puis il fait ses débuts à Londres, en 1849, aux États-Unis, et se rend ensuite au Mexique où il gagne un concours de composition musicale pour l'hymne national mexicain. La première exécution de l'hymne eut lieu le 15 septembre 1854[1]. Mais l'œuvre est rejetée par la population. En 1856, il se rend en Russie et en France, où il est engagé comme directeur du Théâtre des Italiens durant deux années. À l'occasion, il fait représenter son opéra L'Assendio di Firenze (1856).

Entre 1857 et 1858, il parcourt la France ainsi que l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique et l'Angleterre. En 1859, il fait représenter en Italie son opéra-bouffe Il Diavolo della Notte. En 1862, il dirige à Palerme son opéra Marion Delorme puis l'année suivante à Barcelone. En 1870, son Vinciguerra, il bandito est représenté quarante fois à Paris et, l'année suivante Ali-Baba est créé au Théâtre Lyceum de Londres, alors qu'il est nommé directeur musical pour la saison.

Bottesini dirige la première d' Aïda de Verdi au Caire le 24 décembre 1871. En 1888, il se fixe à Parme où, sous la recommandation de Verdi, il accepte le poste de directeur du conservatoire. Il y meurt le 7 juillet 1889.

Bottesini a été surnommé « le Paganini de la contrebasse » par ses contemporains.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bottesini a laissé une vingtaine de compositions pour la contrebasse, des arrangements, onze quatuors à cordes, un quintette avec contrebasse, une douzaine d'opéras, un Requiem, ainsi qu'un oratorio.

Orchestre
  • Sinfonia Caratteristica en ré majeur (Paris, 1863)
  • Sinfonia Graziella (Paris)
  • Notti Arabe (1878)
  • Alba sul Bosforo (Turin, 1881)
Concertos pour contrebasse et orchestre
  • Concerto n° 1 en fa dièse mineur (connu comme concerto d'étude dans certaines publications ou arrangements)
  • Concerto n° 2 en si mineur [Allegro moderato - Andante - Finale. Allegro]
  • Concerto pour violoncelle & contrebasse en sol majeur
  • Concertino
Contrebasse et piano
  • Allegro di Concerto Alla Mendelssohn (ou Gran Allegro) [Allegro]
  • Bolero [Sostenuto]
  • Capriccio di Bravura en la majeur
  • 3 Élégies (1880)
    • n° 1 en ré majeur [Andante]
    • n° 2 Romanza Drammatica en mi mineur [Andante sostenuto]
    • n° 3 Romanza Patetica (mélodie) en mi mineur [Andante]
  • Elegia e tarantella [Andante - Allegretto]
  • Fantasia Beatrice di Tenda
  • Fantasia Cerrito [Allegro]
  • Fantasia sur I Puritani de Bellini [Allegro con fuoco]
  • Fantasia sur la Sonnambula de Bellini [Allegro vivo - Andante cantabile - Allegro - Tema & Variations I-II-III - Coda. Moderato]
  • Fantasia sur Lucia di Lammermoor de Donizetti [Allegro]
  • Fantasia sur Norma de Bellini [Allegro assai moderato]
  • Gavotta, en sol majeur [Allegro moderato]
  • Introduzione e Gavotta [Sostenuto - Allegro moderato]
  • Meditazione (Aria di Bach) [Adagio]
  • Mélodia n° 4 Auld Robin Gray
  • Reverie [Lento]
  • Romanza dramatica (Élégie) op. 20 [Sostenuto]
  • Tarantella [Andante mosso - Tarantello allegretto]
  • Variations sur Nel cor più non mi sento de Paisiello, op. 23 [Sostenuto - Variations - Coda]
Duos
  • Andante et variations pour flûte, clarinette et quatuor à cordes
  • 3 Gran duetto pour 2 contrebasses (dédiés à Luigi Rossi)
    • Gran duetto n° 1
    • Gran duetto n° 2 [Allegro - Andante - Rondo. Allegretto]
    • Gran duetto n° 3
  • Gran Duo Passione Amorosa pour 2 contrebasses et piano, en la majeur [Allegro deciso - Andante - Allegretto]
  • Duo pour clarinette, contrebasse et piano [Allegro]
  • Grand duo concertant pour violon, contrebasse et piano [Allegro maestoso]
Musique de chambre
  • 11 Quatuors à cordes
  • Quintette pour cordes avec contrebasse
Musique sacrée
  • Le jardin des oliviers, oratorio (livret de Joseph Bennett - création : festival de Norwich, 1887)
  • Messe de Requiem (Turin, 1881)
Opéras
  • Colón en Cuba (Christophe Colomb), opéra en un acte (Livret en espagnol de Ramon de Palma - création : Théâtre Tacón de La Havane, 31 janvier 1848)
  • L'assedio di Firenze (Paris, 1856)
  • Il Diavolo della Notte, opéra-bouffe (Milan, 1858)
  • Marion Delorme (Palerme, 1862)
  • Un amour en Bavière
  • Vinciguerra il bandito opérette (Paris, 1870)
  • Alì Babà (Londres, 1871)
  • Ero e Leandro (Livret de Arrigo Boito - création : Turin, 1879)
  • Cedar (1880)
  • La regina del Nepal (Turin, 1880)
  • Nerina
  • La figlia dell'angelo o Azäele
  • Babele
  • Le Asher del greato
Œuvres pédagogiques
  • Grande méthode de contrebasse, Paris, 1878

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Andante sostenuto, Duetto, Gran Concerto, Gran duo concertante - Thomas Martin (contrebasse), José Luis Garcia (violoon), Emma Johnson (clarinette), English Chamber Orchestra Dir. Andrew Litton (ASV CDA 563)
  • Capriccio di bravura, Eliegia en ré, Fantasia Beatrice di Tenda, Fantasia Lucia di Lammermoor, Grande Allegro di concerto, Introduzione e Bolero, Romanza drammatica, Romanza Une bouche aimée - Thomas Martin (contrebasse), Anthony Haistead (piano), Jacqueline Fugelle (soprano) (ASV CDA 626)
  • Ouverture d' Ali-Babà, Concertino en ut majeur, Duo concertante sur des thèmes de Bellini I Puritani, Élégie en ré, Ero e Leandro - prélude, Il diavolo della notte - sinfonia, Passioni d'amorose - Thomas Martin (contrebasse), Moray Welsh (violoncelle), London Symphony Orchestra Dir. & contrabasse Franco Petracchi (ASV CDA 907)
  • Carnaval de Venise et autres œuvres - Thomas Martin (contrebasse), Anthony Haistead (piano), Jacqueline Fugelle (soprano) (ASV CDA 1052)
  • Messa da Requiem, Joyful company of singers, London Philharmonic Orchestra, dir. Thomas Martin, Naxos 8.572994, 2013

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Brun, Histoire des contrebasses à cordes, Ed. La Flûte de Pan, Paris, 1982.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]