Giovanni Battista Ramusio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Battista Ramusio (1485-1557) est un géographe italien.

Plan La Terra De Hochelaga Nella Nova Francia, avec à gauche, le Monte Real, plan dessiné par Giacomo Gastaldi, illustration du livre Delle Navigationi et Viaggi.

Né à Venise, il remplit diverses missions politiques en France, en Suisse, à Rome, puis est secrétaire du Conseil des Dix à Venise.

Il reste de lui un recueil de navigations et voyages intitulé Delle Navigationi et Viaggi[1], en trois volumes in-folio, Venise (1550), souvent réimprimé et traduit en partie dans sa Description de l'Afrique de J. Temporal, Lyon (1566)[2].

C'est dans ce recueil, sur la carte La Terra De Hochelaga Nella Nova Francia que l'on trouve situé pour la première fois le Mont Royal sous le nom de Monte Reale et la représentation schématique de la bourgade iroquoienne de Hochelaga, première agglomération de la future ville de Montréal. Les cartes de Navigationi e Viaggi sont de Giacomo Gastaldi.

Sources[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « J. B. Ramusio » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. G. B. Ramusio, Delle Navigationi et Viaggi
  2. Historial description de l'Afrique, tierce partie du monde de Léon l'Africain publié par Jean Temporal à Lyon en 1556disponible sur Gallica