Giovanni Battista Nasalli Rocca di Corneliano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Battista Nasalli Rocca di Corneliano
Biographie
Naissance
à Plaisance (Drapeau de l'Italie Italie)
Ordination sacerdotale
Décès
à Bologne (Drapeau de l'Italie Italie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Pie XI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Maria in Traspontina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Vincenzo Vannutelli
Fonctions épiscopales Évêque de Gubbio (Italie)
Archevêque de Bologne (Italie)

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Giovanni Battista Nasalli Rocca di Corneliano (né le à Plaisance en Italie et mort le à Bologne) fut un cardinal italien et archevêque de Bologne.

Oncle du cardinal Mario Nasalli Rocca di Corneliano, il a été élevé au cardinalat par le pape Pie XI au consistoire du .

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Nasalli Rocca di Corneliano naquit à Plaisance au sein d'une famille noble. Son neveu était Mario Nasalli Rocca di Corneliano, qui devint à son tour cardinal en 1969. Il fut confirmé en 1880, et fit sa première communion en 1881, alors qu'il était élève au Collège Vida de Crémone. Après avoir reçu la tonsure ecclésiastique en 1888 des mains de Mgr Giovanni Scalabrini, il entra au séminaire à Plaisance, où il étudia la philosophie, la théologie, le droit canon, le thomisme et la théologie morale.

Il poursuivit ses études au Collegio dei SS. Ambrogio e Carlo à Rome, en octobre 1891, et au Collège Lombardo, où il étudia auprès de Carlo Perosi et de Luigi Sincero. Il fut ordonné prêtre par Mgr Scalabrini le 8 juin 1895, et exerça alors une activité pastorale à Plaisance jusqu'en 1896. Il se rendit ensuite à Rome pour suivre les cours de l'Université pontificale grégorienne, où il obtint son doctorat en théologie en 1895, et de l'Académie pontificale ecclésiastique où, en 1898, il passa son doctorat en droit canon.

Jeune prêtre, il collabora avec l'évêque Giacomo Radini-Tedeschi pour organiser l'Action catholique à Rome et dans le reste de l'Italie, et, en 1899, il entra au service de la Curie romaine comme stagiaire à la Sacrée Congrégation des affaires ecclésiastiques extraordinaires, que dirigeait Felice Cavagnis. Il devint chanoine adjoint de la Basilique libérienne en 1899, puis chanoine de plein titre en 1902. Le 5 mai 1902 il fut élevé au rang de prélat domestique de Sa Sainteté, et devint protonotaire apostolique le 31 mai suivant. De 1904 à 1906, il exerça les fonctions de visiteur apostolique pour les Visites sacrées à Rome, dans les diocèses d'Ancône, de Penne et Atri, de Recanati et Lorette, de Teramo et Fermo, de Bojano et Campobasso, et dans de nombreux séminaires italiens.

Le 25 janvier 1907, il fut nommé évêque de Gubbio par Pie X et fut consacré le 10 février suivant dans la Basilique libérienne par le cardinal Vincenzo Vannutelli, assisté de l'archevêque Paolo Barone et de l'évêque Raffaele Virili officiant en tant que coconsécrateurs. Il fut ensuite nommé archevêque titulaire de Thèbes et aumônier privé de Sa Sainteté le 6 décembre 1916, puis assistant du trône pontifical le 9 décembre de cette même année. Après être devenu assistant ecclésiastique de la Jeunesse catholique italienne en juin 1921, il fut nommé archevêque de Bologne le 21 novembre 1921.

Pie XI le créa cardinal-prêtre de S. Maria in Traspontina lors du consistoire du . Il occupa les fonctions de légat pontifical lors de plusieurs cérémonies religieuses et d'événements importants entre 1923 et 1946, et fut l'un des cardinaux qui participèrent au conclave de 1939 qui élut Pie XII.

Il mourut à Bologne, à l'âge de 79 ans, et fut enterré dans la basilique de la Madonna di S. Luca.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]