Giovanni Battista Brocchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Battista Brocchi (né le 18 février 1772 à Bassano et mort le 25 septembre 1826 (à 54 ans) à Khartoum) est un naturaliste, géologue et minéralogiste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Battista Brocchi fait ses études à l'université de Padoue et devient professeur d'histoire naturelle à Brescia (1802), puis inspecteur du jardin botanique de la ville (1808).

Membre du conseil des mines et de l'Institut de Milan, il part mener des travaux de géologie en Égypte et est nommé en 1822 ingénieur de Mehemet Ali, vice-roi d'Égypte. En 1825, il commence des études minéralogiques et géologiques dans le royaume de Sennar, mais malade, meurt à Karthoum.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On lui doit un grand nombre d'études comme :

  • Trattato mineralogico e chemico sulle miniere di ferro del dipartimento del Mella (1808)
  • Memoria mineralogica sulla Voile di Fassa in Tirolo (1811)
  • Conchyologia fossilis subapennina (2 vol. 1814)
  • Galalogo ragionato di una raccolta di rocce, disposto con ordine geografico, per servire al/a geognosia dell lie/ia (1817)
  • Dello stato fisico del suolo di Roma (1826)

Postérité[modifier | modifier le code]

De nombreuses espèces botaniques portent son nom.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gian Battista Vai, The Origins of Geology in Italy no 411, 2006, p. 202 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]