Giovanni Aldini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aldini.
Giovanni Aldini (1762-1834)

Giovanni Aldini, né le à Bologne et mort le à Milan est un physicien italien. Il était le frère du comte Antonio Aldini (1755-1826) qui fut homme d'État et le neveu de Luigi Galvani (1737-1798) dont il édita le traité sur l'électricité musculaire en 1791.

Résumé biographique[modifier | modifier le code]

Giovanni Aldini devient professeur de physique dans sa ville natale en 1798, prenant la succession de son maître Sebastiano Canterzani (1734-1819). Son œuvre scientifique est essentiellement consacrée au galvanisme et à ses applications médicales, à la construction et à la mise au point du dispositif d'éclairage des phares et à des expériences destinées à préserver la vie humaine et les objets matériels de la destruction par le feu.

Aldini est aussi connu pour s'être livré à une démonstration publique des techniques du galvanisme sur George Foster, un condamné à mort pendu à Newgate (Londres). Il rédigeait ses travaux en français et en anglais en plus de sa langue maternelle, l'italien. En reconnaissance de ses mérites, l'empereur d'Autriche le fait chevalier de l'Ordre de la Couronne de fer et conseiller d'état à Milan où il terminera sa vie âgé de 72 ans. Il dépensa une somme considérable pour fonder une école de sciences naturelles pour les artisans à Bologne. En 1804 il est nommé membre correspondant de l'académie des sciences bavaroise (Bayerischen Akademie der Wissenschaften).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Sparks of Life un article relatant les expériences d'Aldini sur le condamné à mort George Foster.
  • (en) Notice biographique sur le site anglophone « corrosion-doctors ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) André Parent. Giovanni Aldini: From Animal Electricity to Human Brain Stimulation. Can J Neurol Sci 2004 ; 31: 576-584.

Sources[modifier | modifier le code]