Giovane Scuola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Giovane Scuola ("La Jeune École") est le nom donné à un groupe de compositeurs italiens (compositeurs d’opéra essentiellement) qui s’est constitué en 1890[1] en Italie.

Les représentants les plus importants sont Giacomo Puccini, Pietro Mascagni, Ruggero Leoncavallo, Umberto Giordano, Francesco Cilea, et Alberto Franchetti. Lorenzo Perosi en fait partie même s'il n'a écrit que de la musique sacrée.

L’appellation Giovane Scuola a été donnée tout d’abord par la presse et puis, très rapidement, le nom est passé dans le langage courant. Le mouvement entend marquer une rupture par rapport à la tradition de l’opéra du XIXe siècle, principalement par rapport au modèle de la musique de Verdi jusqu’alors dominant.

L’historiographie musicale considère, aujourd’hui, que la Giovane Scuola ne doit pas être confondue avec le vérisme, car seules quelques œuvres des compositeurs appartenant à ce groupe illustrent ce mouvement esthétique.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La date de la première mondiale de Cavalleria Rusticana de Mascagni.