Giorgio Rossano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giorgio Rossano
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance 20 mars 1939 (75 ans)
Lieu Turin (Italie Drapeau : Italie)
Période pro. 19581966
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1958-1959 Drapeau : Italie Pordenone ?? (?)
1959-1962 Drapeau : Italie Juventus 18 (2)
1960-1961 Drapeau : Italie Bari 26 (4)
1962-1963 Drapeau : Italie Milan 6 (3)
1963-1964 Drapeau : Italie Varèse 4 (0)
1964-1965 Drapeau : Italie Palerme 12 (4)
1965-1966 Drapeau : Italie Chieri ?? (?)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1960-1961 Drapeau : Italie Italie espoirs 7 (5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Giorgio Rossano (né le 20 mars 1939 à Turin dans la région du Piémont), est un joueur de football italien, qui évoluait en tant que milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Doté d'une bonne technique et d'un fort caractère, Giorgio Rossano dit Cino[1] était ambidextre et pouvait jouer au milieu ou dans l'aile[2].

Après une année en division inférieure avec le Pordenone Calcio, en 1959, il rejoint le club de la Juventus, avec qui il fait ses débuts en Serie A le 20 mars 1960 lors d'un Juventus-Lazio (2-0), unique rencontre de championnat cette saison, lors de laquelle il remporta le doublé scudetto-Coppa Italia.

La saison suivante, il est prêté à l'AS Bari, où il dispute une bonne partie de la saison en tant que titulaire, avec en tout 4 buts en 26 matchs, sans toutefois réussir à éviter la rétrogradation des pugliesi.

En 1961, il retourne à la Juventus, pour une dernière saison bianconera (12e place en championnat), jouant 10 matchs de Serie A.

Durant l'été 1962, il rejoint l'AC Milan, échangé avec Bruno Mora et Sandro Salvadore. Il remporte lors de sa première saison la Coupe des clubs champions 1962-63, mais il ne joue que 6 matchs pour 3 buts (dont 3 matchs et un but en championnat).

Il rejoint alors Varèse, avec qui, pour seulement 4 matchs en championnat, il remporte la Serie B 1963-1964. Il part alors signer chez l'US Palerme (12 matchs et 4 buts).

Lors de sa carrière, il a totalisé finalement 40 matchs et 5 buts en Serie A, ainsi que 16 matchs et 4 buts en Serie B.

International[modifier | modifier le code]

Avec le maillot de l'équipe olympique italienne, il joue 4 matchs aux Jeux olympiques de 1960, où les azzurri arrivent à la 4e place.

Il joue également 7 matchs en équipe jeune (aujourd'hui Italie espoirs)[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Juventus
 
Drapeau : Italie AC Milan
 
Drapeau : Italie Varèse

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) I SOPRANNOMI DEI GIOCATORI — Juworld.net
  2. Profil sur Magliarossonera.it
  3. Almanacco Illustrato del calcio 2005, edizioni Panini, page 787

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]