Giorgio Lamberti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamberti.
Giorgio Lamberti Swimming pictogram white.png
Informations
Nages Nage libre
Période active 1986 - 1993
Nationalité Drapeau : Italie Italienne
Naissance 28 janvier 1969
Lieu Brescia
Records
Grand bassin • 3 records du monde individuels
Distinctions
• Trois médailles mondiales (1 titre)
• Huit médailles européennes en grand bassin

Giorgio Lamberti, né le 28 janvier 1969 à Brescia, est un ancien nageur italien, spécialiste des épreuves de sprint en nage libre. Champion du monde et ancien détenteur de records du monde sur 200 et 400 m nage libre, il est également multiple champion d'Europe.

Carrière[modifier | modifier le code]

Giorgio Lamberti remporte son premier titre national à 17 ans en 1986. La même année, il participe à un premier événement international : les championnats du monde organisés à Madrid. En 1988, le nageur bat les deux premiers records du monde de sa carrière, réalisés en bassin de 25 m à Bonn. Quelques mois plus tard, lors des Jeux olympiques de Seoul, l'Italien ne parvient pas à se qualifier pour des finales individuelles et doit se contenter de places d'honneur sur les relais. Suite à cette performance décevante à l'égard des temps réalisés avant les J.O., le nageur italien s'éloigne un temps des bassins avant de revenir au plus haut niveau.

En 1989, l'Italien devient en effet le nageur le plus rapide de l'histoire sur 200 m nage libre lors des championnats d'Europe organisés à Bonn. Il bat de plus d'une demi-seconde le temps de référence du champion olympique en titre de l'épreuve, l'Australien Duncan Armstrong. Sacré champion d'Europe du 200 m, l'Italien s'impose également lors du 100 m nage libre ainsi qu'avec le relais 4 × 200 m nage libre. Lors des championnats du monde 1991, Lamberti traduit pour la première fois ses performances chronométriques et continentales au niveau mondial. Double médaillé de bronze sur 100 m et au sein du relais 4 × 200 m nage libre, l'Italien conquiert le premier titre mondial de sa carrière sur le 200 m nage libre. Quelques mois plus tard, il perd le titre européen face au Polonais Arthur Wojdat.

En 1989, il est désigné nageur européen de l'année par le Swimming World Magazine.

En 1992, il participe une seconde fois aux Jeux olympiques à Barcelone, mais il ne s'illustre guère. S'étant retiré des bassins sans aucune récompense olympique, ses records mondiaux du 200 m tiennent cependant une dizaine d'année avant que les Australiens Grant Hackett et Ian Thorpe ne les améliorent.

En 2004, l'ancien nageur est honoré par l'International Swimming Hall of Fame, musée sportif distinguant les personnalités les plus importantes des sports aquatiques[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Championnats du monde 1991 à Perth (Australie) :
    • médaille d'or Médaille d'or sur le 200 m nage libre (1 min 47 s 27).
    • médaille de bronze Médaille de bronze sur le 100 m nage libre (49"82).
    • médaille de bronze Médaille de bronze au titre du relais 4 × 200 m nage libre (7 min 07 s 18).

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Championnats d'Europe 1991 à Athènes (Grèce) :
    • médaille d'argent Médaille d'argent sur le 200 m nage libre.
    • médaille d'argent Médaille d'argent au titre du relais 4 × 200 m nage libre.
    • médaille de bronze Médaille de bronze sur le 100 m nage libre.
    • médaille de bronze Médaille de bronze sur le 400 m nage libre.

Navigation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Liste des personnalités intégrées au musée sportif de l'ISHOF en 2004, site officiel.

Liens externes[modifier | modifier le code]