Giorgio Caproni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giorgio Caproni (né le à Livourne - mort le à Rome) est un écrivain et poète italien.


Biographie[modifier | modifier le code]

Avec Mario Luzi, Vittorio Sereni, Attilio Bertolucci et Piero Bigongiari (it), Giorgio Caproni appartient à ce que l'on a appelé la « troisième génération » poétique italienne, qui regroupe des écrivains nés dans les années qui précèdent immédiatement la Première Guerre mondiale.

Giorgio Caproni était apprécié pour son vers bref et dense :

Ma mère montait, lente
Comme une grande pierre
Qui en silence se lézarde.

Après la Seconde Guerre mondiale, Giorgio Caproni sera classé — avec des écrivains comme Cesare Pavese ou Alberto Moravia — parmi les auteurs néoréalistes[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

  • Le Mur de la terre, cinquante ans de poésie (anthologie), trad. André Frénaud, Philippe Renard et Bernard Simeone, 221 p., Éd. Maurice Nadeau, Paris, (1975), réédition, 1985, (édition bilingue) - ISBN 2-86231-061-1
  • Le Mur de la terre - 1964-1975, traduction Philippe Di Meo, 197 p., Éd. Atelier La Feugraie, Collection « L'Allure du chemin », 2002 - ISBN 2-905408-57-X
  • Le Gel du matin (Il labirinto, Il gelo della mattina), nouvelles, trad. Bernard Simeone, Ed. Verdier, (1985), réédition 1994 - ISBN 2-86432-044-4
  • Le Comte de Kevenhüller (Il conte di Kevenhüller), poésie, trad. Philippe Renard et Bernard Simeone, 300 p., Éd. Maurice Nadeau, Paris, (1986) (édition bilingue) - ISBN 2-86231-066-2
  • Le Franc-Tireur (Il franco cacciatore), poésie, trad. Philippe Di Meo, 162 p., Champ Vallon, Seyssel, (1989) - ISBN 2-87673-074-X
  • Allegretto con brio, poèmes, trad. Philippe Di Meo, Fourbis, Paris, (1990)
  • Poèmes, trad. Philippe Renard et Bernard Simeone dans Anthologie bilingue de la poésie italienne, sous la direction de Danielle Boillet, 1770 p., Gallimard « Bibliothèque de la Pléiade », Paris, (1994) - ISBN 2-07-011371-X
  • Cartes postales d’un voyage en Pologne, trad. Philippe Lacoue-Labarthe et Federico Nicolao, 38 p., William Blake & Co, 2004 - ISBN 2-84103-132-2
  • Aéroport des hirondelles et autres cartes postales, traduction de Giovannni Angelini, Parole donnée éditions, 2012 (ISBN 978-2-9540729-0-6)

En langue originale[modifier | modifier le code]

  • Come un’allegoria (1932-1935), poésie, préface d'Aldo Capasso, Emiliano degli Orfini, Gênes, 1936
  • Ballo a Fontanigorda, poésie, Emiliano degli Orfini, Gênes, 1938
  • Finzioni, poésie, Istituto Grafico Tiberino, Rome, 1941
  • Giorni aperti. Itinerario di un reggimento dal fronte occidentale ai confini orientali, diario, Lettere d’oggi, Rome, 1942; repris dans Il labirinto, Rizzoli, Milan, 1984 et Garzanti, Milan, 1992
  • Cronistoria, poésie, Vallecchi, Florence, 1943
  • Stanze della funicolare, poésie, De Luca, Rome, 1952
  • Il gelo della mattina, racconto, Sciascia, Caltanissetta, 1954
  • Il passaggio d’Enea, poésie, Vallecchi, Florence, 1956
  • Il seme del piangere, poésie, Garzanti, Milan, 1959
  • Congedo del viaggiatore cerimonioso e altre prosopopee, poésie, Garzanti, Milan, 1965
  • Il « Terzo libro » e altre cose, poésie, Einaudi, Turin, 1968
  • Versi nella nebbia e dal monte, Alut, Trieste, 1968
  • Il muro della terra, poésie, Garzanti, Milan, 1975
  • Erba francese, poésie (avec traduction de Jacques Réda), Cahiers de l’Origine, Luxembourg, 1979
  • L’ultimo borgo, Poésie (1932-1978), anthologie choisie par Giovanni Raboni, Rizzoli, Milan, 1980
  • Il franco cacciatore, poésie, Garzanti, Milan, 1982
  • Genova di tutta la vita, poésie, San Marco dei Giustiniani, Gênes, 1983 (réédition augmentée, 1997)
  • Tutte le poesie, Garzanti, Milan, 1983
  • Il labirinto, journal, Rizzoli, Milan, 1984 ; Réédition, Garzanti, Milan, 1992
  • Il conte di Kevenhüller, poésie, Garzanti, Milan, 1986
  • Allegretto con brio, poésie, Laghi di Plitvice, Lugano, 1988
  • Poésie 1932-1986, Garzanti, Milan, 1989
  • Res amissa, poésie, choix de Giorgio Agamben, 232 p., Garzanti, Milan, 1991 - ISBN 88-11-63101-7
  • Frammenti di un diario (1948-1949), choix de Federico Nicolao, introduction de Luigi Surdich, 146 pp., San Marco dei Giustiniani, collection « Cahiers de Poésie », Gênes, 1995 - ISBN 88-7494-100-5
  • La scatola nera 206 p., choix de Giovanni Raboni, Garzanti, Milan, 1996 - ISBN 88-11-59854-0
  • Poesie, choix de M. Santagostini, introduction de Pietro Citati, Tea, Milan, 1996
  • 44 poesie, 65 pp., Mondadori, coll. « I Miti », Milan, 1997 - ISBN 88-04-42456-7
  • L’Opera in versi, édition critique par Luca Zuliani, préface de Pier Vincenzo Mengaldo, bibliographie établie par de Adele Dei, Mondadori, coll. « I Meridiani », Milan, 1998 - ISBN 88-04-43586-0
  • Tutte le poesie, 1076 p., Garzanti, Milan, 1999 - ISBN 88-11-66901-4
  • I faticati giorni. Quaderno veronese 1942, choix d'Adele Dei, 104 p., Éd. San Marco dei Giustiniani, collection « Cahiers de Poésie », Gênes, 2000 - ISBN 88-7494-117-X
  • Aeroporto delle rondini e altre cartoline di viaggio, introduction de Donato Vallin, postface de Romano Luperini, 93 p., Éd. Piero Manni, collection « L'Écriture et l'histoire », Lecce, 2000 - ISBN 88-8176-071-1
  • Come un'allegoria, préface de Rosanna Bettarini, 64 p., Éd. San Marco dei Giustiniani, collection « Cahiers du Temps », Gênes, 2002 - ISBN 88-7494-080-7
  • Vini ligustici, 60 p., Éd. Dante & Descartes, Naples, 2003 - ISBN 88-88142-49-5
  • Aria celeste, e altri racconti, 80 p., Libri Scheiwiller, Milan, 2004 - ISBN 88-7644-395-9
  • Carissimo Giorgio, carissimo Mario, Correspondance entre Mario Luzi et Giorgio Caproni (1942-1989), 80 p., Libri Scheiwiller, Milan, 2004 - ISBN 88-7644-434-3

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

  • Philippe Renard, Giorgio Caproni, en deçà du mur, préface à Le Mur de la terre, éd. Maurice Nadeau, Paris, 1985
  • Bernard Simeone, Giorgio Caproni, voyage au long du mur, préface à Le Mur de la terre, éd. Maurice Nadeau, Paris, 1985
  • Philippe Renard et Bernard Simeone, préface à Le Comte de Kevenhüller, éd. Maurice Nadeau, Paris, 1986
  • Philippe Di Meo, Vers des lieux non juridictionnels, postface à Le Franc-Tireur, Champ Vallon, Seyssel, 1989
  • Philippe Renard, Giorgio Caproni dans Le Nouveau Dictionnaire des Auteurs, Laffont-Bompiani, Paris, 1994
  • Philippe Renard, articles sur Le Comte de Kevenhüller, Le Mur de la terre et La Semence des pleurs dans Le Nouveau Dictionnaire des Œuvres, Laffont-Bompiani, Paris, 1994
  • Riccardo Pineri, « Aux sources du vent », critique de Giorgio Caproni (1912-1990) (Le mur de la terre, Le Comte de Kevenhuller, Le franc-tireur, Allegretto con brio), dans la revue Critique, n° 526, mars 1991.
  • Iris Chionne, Le Musicien en vers : la poésie de Giorgio Caproni (1912-1990), Paris, Presses universitaires Paris-Sorbonne, 2013

En italien[modifier | modifier le code]

  • Pier Vincenzo Mengaldo, Giorgio Caproni dans Poeti italiani del Novecento, Mondadori, Milan, 1978
  • Antonio Barbuto, Giorgio Caproni, Éditions de l’Ateneo, Rome, 1980
  • Antonio Iacopetta, Giorgio Caproni, Miti e poesia, Bonacci, Rome, 1981
  • Luigi Surdich, Giorgio Caproni, Un ritratto, présentation d' Antonio Tabucchi, Costa & Nolan, Gênes, 1990
  • Adelei Dei, Giorgio Caproni, Mursia, Milan, 1992
  • Biancamaria Frabotta, Giorgio Caproni, Il poeta del disincanto, Officina edizioni, Rome, 1993
  • Pier Vincenzo Mengaldo, préface à L’Opera in versi, Mondadori et Meridiani, Milan, 1998

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Cassac, Littérature et cinéma néoréalistes — Réalisme, Réel et Représentation, 354 p., Éd. L'Harmattan, Paris, 2004 (ISBN 2-7475-6651-X).