Giorgio Andreoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andreoli.

Giorgio Andreoli, appelé Mastro Giorgio Andreoli ou encore Mastro Giorgio (né entre 1465 et 1470 à Intra, près de Verbania sur le lac Majeur, décédé à Gubbio en 1555 où il a passé la majeure partie de sa vie) est considéré comme le plus important potier de la Renaissance italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1498, Giorgio Andreoli devient citoyen de Gubbio et met au point, en 1518, la technique du lustro[1] dont les principales caractéristiques sont les belles couleurs d'or et de carmin.
Il fut assisté dans son travail par ses frères et par Giovanni Salimbene. Après sa disparition, son œuvre fut poursuivie par son fils Vincenzo. Certaines créations lui sont attribuées à tort car les potiers de Gubbio ou des villes environnantes lui apportaient fréquemment leurs créations afin de les parachever selon sa technique originale.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses créations sont exposées dans les musées locaux de Gubbio, Urbino, Arezzo, Torgiano ainsi que dans les principaux musées d'art décoratif d’Europe, comme Berlin, Vienne, Paris et de South Kensington.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ou lustrage) Type de décoration à irisations obtenues sur un objet déjà vitrifié sur lequel ont été appliquées des particules métalliques.

Sources[modifier | modifier le code]