Gino Marinuzzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gino Marinuzzi

Nom de naissance Gino Marinuzzi
Naissance 24 mars 1882
Palerme, Italie
Décès 17 août 1945
Milan, Italie
Activité principale Compositeur, chef d'orchestre

Gino Marinuzzi (Palerme, 24 mars 1882 - Milan, 17 août 1945) est un chef d'orchestre et compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gino Marinuzzi étudie dans sa ville natale et y fait jouer son Requiem à 18 ans. Il y débute aussi comme chef d'orchestre, où il dirige les premières locales de Tristan und Isolde en 1905 et Parsifal en 1914.

Il parait alors à Rome, Madrid, Paris, Monte-Carlo, où il dirige la création de La rondine en 1917, Chicago, Londres, et entreprend une importante tournée en Amérique du Sud.

De 1934 à 1944, il dirige régulièrement à La Scala de Milan, où il conduit de nombreuses créations et premières locales, ainsi que des reprises rares, notamment Lucrezia Borgia, I Capuleti ed i Montecchi, Beatrice di Tenda, La straniera, L'incoronazione di Poppea.

Réputé pour son grand style hérité de la tradition post-romantique, il a écrit trois opéras, Barberina (Palerme, 1903), Jacquerie (Buenos Aires, 1918), Palla de' Mozzi (Milan, 1932).

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Verdi - La forza del destino - Maria Caniglia, Galliano Masini, Carlo Tagliabue, Ebe Stignani, Tancredi Pasero, Saturno Meletti - Chœur et orchestre de la Rai de Turin (Cetra, 1941)
  • Marinuzzi - Jacquerie, opéra de 1918 - Soman, Salvadori, Galgani... chœurs et Orchestre du Théâtre Bellini - direction: Andre Licata (coffret 2 CD Nuovo Era, 1994)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Harold Rosenthal, John Warrack, Roland Mancini et Jean-Jacques Rouveroux, Guide de l'opéra, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique »,‎ 1995 (ISBN 978-2-2135-9567-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]